1. Accueil
  2. Mondes créatifs
  3. Top des pubs
  4. Riches et pauvres à l’écran

Riches et pauvres à l’écran

Riches et pauvres à l’écran
Introduction
S’il y a quelques années on s’émerveillait de pouvoir se parler et de se voir depuis le bout du monde grâce à internet, aujourd’hui on se sert des nouvelles technologies pour mettre en relation deux endroits adjacents. Régression ?

À Oakland, en Californie, une vidéo connecte deux secteurs voisins : un riche et un pauvre. Des caméras filment ce qui se passe dans l’un puis retransmettent les images dans l’autre et vice versa.

L’installation a pour but de créer un lien entre deux populations qui ignorent tout l’une de l’autre : dans le quartier de Rockridge, on trouve des maisons à 1 million de $ et des magasins de truffes ; dans celui de San Antonio, les habitants gagnent en moyenne trois fois moins que leurs voisins et moins de la moitié d’entre eux est allée au lycée.

L’artiste Maya Gurantz a donc eu l’idée de les relier, pour essayer de dépasser la ségrégation socio-économique et notre inhabilité à parler aux autres. En utilisant une technologie connue de tous, Skype, elle espérait souligner ce que les citoyens d’Oakland partagent (ressources, impôts, élus…) et lancer un débat pour une plus grande solidarité à Oakland.   

Si certains ont adhéré à l’idée et se sont prêtés au jeu (des passants se sont parlé d’une rue à l’autre grâce aux caméras), d’autres ont vu quelque chose de violent dans cette rencontre forcée entre consommation excessive et  pauvreté.

Ajouter votre commentaire