actu_21175_vignette

Quand la pub devient parodique

Le 8 avr. 2014

Les pubs parodiées... on connait. Mais les pubs qui parodient sont plus rares. L’opérateur nord-américain AT&T tente l’exercice. Les amateurs de la série ‘True Detective’, dernier gros succès d'HBO, vont adorer retrouver les élucubrations de leur héros. Cérébral et WTF.

Afin de promouvoir la qualité et la rapidité de sa 4G, l’opérateur nord-américain  AT&T a fait appel à de jeunes enfants : assis autour d’une table et avec pour maître de réflexion Beck Bennett, ils ont répondu à des questions simples autour de thèmes comme la lenteur, la rapidité, la grandeur, entre autres. “What’s better, bigger or smaller?  Faster or slower?”. Des tours de tables qui ont donné lieu à de drôles de réflexions, touchantes parfois, avec des références à ces mondes imaginaires propres à l’enfance. Ainsi il vaut mieux être rapide pour échapper à des loups-garous et tenter de se faire mordre ou pour pouvoir manger des raisins avant qu’ils ne se transforment en vigne

Des scénarios improbables et qui apportent énormément de fraîcheur au message de marque : « Is not complicated. Better is better.» Réalisée par Jorma Taccone, en collaboration avec BBDO, cette campagne a donné lieu à quantité de videos du genre postées depuis mai 2013 sur YouTube : ces dernières affichent par ailleurs de jolis scores en termes d’audience.

Le studio Vanishing Angle rebondit aujourd’hui sur cette campagne pour assurer sa promo et montrer ce dont il est capable en termes de réalisation. En collaboration avec NELA Films, il s’est amusé à prendre le contrepied d’Infinity, une des videos de la campagne Is not complicated. Beck Bennett a été remplacé par un avatar de Rust Cohle, le héros principal de la série HBO True Detective qui a connu des records d’audience aux Etats-Unis. Dans la série originale, Rust Cohle, connu pour son caractère très sombre et énigmatique, est interprété par Matthew McConaughey ; dans cette parodie, il est incarné par l’acteur Ross Marquand.

Les amateurs de la série reconnaîtront les fameuses scènes où Rust Cohle, assis à une table, répond à un interrogatoire tout en jouant avec des canettes vides de Lone Star Beer. Ses intonations de voix, ses tendances aux élucubrations les plus fumeuses, ont été respectées : ainsi il demande aux enfants qui l’entourent de lui donner le plus grand chiffre qu’ils connaissent. « 436 » dit le premier, «l’infini » déclare un autre.

S’en suit alors, un dialogue digne du personnage phare de la série True Detective, Rust Cohle:

- Qu’est-ce que tu sais de l’infini ?
- C’est comme « pour toujours » !

- Non, rien n’est éternel car rien n’a jamais existé… Tout ceci, cette blague que nous appelons «réalité », c’est juste un jeu auquel joue une force imprévisible […] Et maintenant on est juste coincé ici répétant la même rengaine encore et encore et vous savez pourquoi ? Parce que le temps… est un cercle plat. BOOM. Cogitez là-dessus. »

Pas sûr qu’après cette démonstration, tout paraisse aussi simple à ces jeunes enfants. Toujours est-il que la parodie est terriblement bien réalisée. Et pour le clin d’œil, Vanishing Angle l’a nommée AT&True Detective – Infinity. 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour