actu_21733_vignette

Pono : de la musique avant toute chose

Le 19 mai 2014

Neil Young ne supporte plus le massacre imposé par les fichiers compressés des lecteurs MP3. Soutenu par les plus grands musiciens, il s’attaque au marché des baladeurs numériques et créé Pono. Tremble Apple, tremble…

Le chanteur et guitariste de folk Neil Young déteste les nouveaux formats musicaux. Il n’était déjà pas très à l’aise avec les CD, il l’est encore moins avec les MP3 dont il compare le son à de la musique subaquatique. En collaboration avec Ayre Acoustics, il a donc décidé de créer son propre lecteur numérique capable de restituer la qualité sonore des morceaux, même analogique, et par là-même de les ressusciter.

Ce projet s’intitule PonoMusic (traduction littérale de Pono : juste. En hawaïen: pureté) : il est composé d’une plateforme de téléchargement en ligne (PonoMusic.com) et du fameux PonoPlayer : ce boîtier de 13 cm de longueur, 5 cm de large et 2,5 cm d’épaisseur se présente sous forme triangulaire avec un écran tactile. Un format plus imposant que les lecteurs MP3 déjà présents sur le marché, mais qui résulte du fait que les morceaux qu’il diffuse ne souffrent d’aucun compromis : les enregistrements originaux sont ainsi parfaitement restitués. Les plus jeunes, à défaut d’avoir pu les voir en concert, pourront ainsi découvrir la véritable identité musicale de groupes phares comme Nirvana, les Beatles, les Who ou encore les Rolling Stones. Une véritable expérience studio.

Un projet ambitieux et qui a déjà reçu le soutien de nombreux labels, producteurs et artistes renommés comme Elton John, ZZ Top, Kings of Leon, The Eagles, Kenny Rogers, les Red Hot Chili Peppers, les Foo Fighters, Willie Nelson, Metallica, Patti Smith, Arcade Fire, Beck, Dave Matthews, Herbie Hancock, Buffalo Springfield, Norah Jones, Lenny Kravitz, Pearl Jam, entre autres.

La production du PonoPlayer est soutenue par une campagne Kickstarter : débutée en avril, celle-ci a déjà recueilli plus 6 225 354 dollars (plus de 4,5 millions d’euros), alors que l’objectif à atteindre était de 800 000 dollars. Un énorme carton, pour cette initiative aussi noble qu’ambitieuse. Le PonoPlayer sera vendu à PonoMusic.com pour 399 $ (290 euros) dès le mois d'octobre, on peut déjà le commander sur ​​Kickstarter.com. Le baladeur numérique est doté d’une mémoire interne de 64 Go qui peut être étendue à 128 Go, avec une carte SD. Il peut contenir jusqu’à 800 morceaux enregistrés en très haute résolution (192 kHz/24 bit), 3 200 en haute résolution (48 kHz/24 bit) et 5 000 morceaux en qualité enregistrement CD.

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour