actu_22183_vignette

Montre moi ton ex., je trouverai ta future

Le 22 juin 2014

Match.com propose à ses abonnés de rencontrer des personnes qui ressemblent à leur ex. Un service très personnalisé reposant sur les techniques de reconnaissance faciale.

Afin de mettre en place cette nouvelle fonctionnalité, le site de rencontre Match.com s’est associé à Three Day Rule (Los Angeles), une société spécialisée dans les rencontres avec un service de coaching à la personne et qui utilise les techniques de reconnaissance faciale.

Grâce à l’expertise de Three Day Rule, les abonnés Match.com pourront bientôt soumettre des photos de leur ex. petit ami, extraites de Facebook par exemple, et tenter de trouver d’autres ‘dates’ qui correspondent à leur genre. Une fois la photo enregistrée, le service génère une liste de personnes ayant les mêmes caractéristiques physiques que la personne présente sur la photo originale. L’abonné n’a plus qu’à choisir.

« J'ai remarqué, pendant toutes ces années de matchmaking, que les personnes avaient un genre », a déclaré Talia Goldstein, fondatrice de Three Day Rule. «Je demande toujours à mes clients de me faire parvenir des photos de leurs ex. Ils disent qu'ils n'ont pas de types préférés particuliers, mais quand je vois les photos, pour moi c’est évident : ils se ressemblent beaucoup. Les ex peuvent appartenir à différentes ethnies ou avoir les cheveux de différente couleur, mais leurs structures faciales sont les mêmes. »

Un service alléchant qui a tout de même un coût puisqu’il sera proposé au tarif de 5 000 dollars pour une accessibilité de six mois. Pour ce prix, l’utilisateur bénéficiera néanmoins d’un service très personnalisé : il sera notamment accompagné d’un coach pendant toute la durée de la recherche, jusqu’aux rendez-vous. Pour présenter ce service, Match.com adressera dans un premier temps un mail, à compter du 25 juin, à ses utilisateurs de San Francisco, Los Angeles, New York et Chicago, des quartiers que couvre Three Day Rule.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour