1. Accueil
  2. Mondes créatifs
  3. Top des pubs
  4. Le tampon qui valait 18 carats

Le tampon qui valait 18 carats

Period Equity
Introduction
Non, le tampon n’est pas un produit de luxe. Dans un nouveau spot décriant la taxe sur les produits hygiéniques menstruels, Amber Rose fait la promo d’un collier bien particulier…

En 2015 et après des mois de pourparlers, les femmes françaises avaient eu gain de cause et obtenaient une réduction de la célèbre “taxe tampon” (cette dernière était passée de 20% à 5,5%). Aux Etats-Unis, le débat poursuit son cours puisque 36 États continuent de percevoir des taxes de vente sur les tampons et les serviettes hygiéniques, non reconnus comme des produits de première nécessité.

Afin de mettre en lumière l’injustice de cette pratique, le collectif Period Equity lance une nouvelle campagne aux côtés de J. Walter Thompson. Au menu : une Amber Rose glamour portant autour du cou un collier serti de diamants…

Periods are Not a Luxury. Period.

Un écrin diamanté contenant en réalité, un seul tampon (métaphore satirique de la taxe, vous l’aurez compris).

“Le fait que la plupart des États considèrent encore le tampon comme un produit de luxe est un énième exemple de l’inégalité entre les sexes dans ce pays.”, explique l’actrice (et personnalité publique) Amber Rose. “Ce que j’aime dans cette campagne, c’est sa réalité sarcastique et inédite. C’était un honneur d’en faire partie et j’espère que le message, ainsi que les beaux bijoux du fimm, attireront l’attention des gens pour que nous puissions abolir cette taxe ridicule.”, commente-t-elle. Une stratégie tape-à-l’œil qui aura en effet le mérite de faire lever quelques têtes.

Le 30 septembre et en parallèle de la campagne aura aussi lieu une conférence ouverte aux femmes à Los Angeles, laquelle sera animée par Amber Rose et le collectif SlutWalk.

 

Ajouter votre commentaire