actu_18016_vignette_alaune

Ha'aretz agace les israeliennes

Le 25 août 2013

Le quotidien israélien fondé il y a presque 100 ans (1919) a, cet été, énervé les femmes et le parlement avec une pub jugée sexiste: elle met en scène un couple multipliant les positions sexuelles où la femme est totalement soumise.

 Pas facile de lancer un nouveau site internet et donner envie aux lecteurs de payer pour avoir de l'information de nos jours ?  Ha’aretz a tenté d’illustrer une promesse d’expérience de navigation « différente » de celle des autres journaux en ligne : c’est raté !

Le quotidien a tenté un pari quelque peu audacieux mais vient de s'attirer les foudres des féministes, de la Knesset et même d’une partie de ses salariés. En effet, sur YouTube uniquement, le quotidien a posté sa nouvelle campagne qui met en scène un couple en train de faire l'amour. 53 secondes durant lesquelles un homme totalement blasé expliquerait la banalité de l'acte sexuel avec sa femme, elle, totalement silencieuse et soumise.

Ce ne sont pas les" images explicites (mais non dénudées) de sexe" qui ont choqué comme nous aurions pu le présager, au vu de la récente interdiction d'afficher des publicités comportant des images d'hommes ou de femmes sur les bus à Jérusalem, (Interdiction que le quotidien Ha'aretz avait jugé d'absurde en juin dernier), mais le fait que la femme présente dans cette vidéo soit totalement silencieuse.

Aux yeux des féministes israéliennes, c’en était trop, sexiste et inadapté. Selon Hollywood Reporter, le parlement se serait fendu d’un courrier de protestation à l’attention de la rédaction du journal et certains salariés auraient lancé une pétition contre cette pub jugée sexiste et inadaptée. Certains internautes se sont simplement interrogés sur un détail "qui baise avec un soutien-gorge"?

Cette campagne, créée pour le buzz, ne serait-elle pas davantage une réponse à la censure des bus de Jérusalem ? Certains pensent que le cul fait vendre, l'avenir nous dira si Ha'aretz a gagné des abonnés.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour