actu_22306_vignette

Des robots plus vrais que nature

Le 1 juill. 2014

Miraikan a bluffé les journalistes avec la présentation de deux de ses nouveaux employés : Kodomoroid et Otonaroid, deux robots aux ressemblances avec l’humain étonnantes.

 

Le musée national des sciences émergentes et de l'innovation de Tokyo, plus communément appelé ‘Miraikan’, les a présentés à la presse le 18 juin dernier : devant son auditoire médusé, Kodomoroid, l’adolescente androïde, a présenté les actualités comme une véritable journaliste télévisée, tandis qu’Otonaroid, une jeune femme androïde a avoué, visiblement très nerveuse, son trac au moment de se présenter et de converser avec les journalistes présents.

Une performance étonnante, tant les deux nouvelles pensionnaires paraissent réelles. Conçues par le maître japonais en robotique, Hiroshi Ishiguro, Kodomoroid et Otonaroid sont bluffantes de réalisme : ces robots sont motorisés grâce à une série de servomoteurs ; un système à air comprimé confère à leurs muscles artificiels une apparence presque vivante ; de plus, leur visage est capable d’arborer des expressions faciales à la fluidité étonnante. A noter que seuls leur visage et leur buste sont motorisés, pour l’instant ces robots ne peuvent se déplacer.

Kodomoroid et Otonaroid auront pour mission au Miraikan de recueillir un maximum d’informations auprès des visiteurs ; des informations que Hiroshi Ishiguro sera chargé de recueillir et d’analyser par la suite en vue de mieux identifier ce qui caractérise l'humain et le différencie fondamentalement de la machine. Cette expérience est menée dans le cadre de la nouvelle exposition Androids – What is human ?
« Si un robot androïd était en mesure de parler et vivre comme un humain, il vous serait peut-être impossible de faire la distinction. Si cela devait arriver, que signifierait le mot humain? », précise Miraikan.

Ainsi, chaque jour, Kodomoroid lira les actualités du monde entier aux visiteurs, ainsi que les messages publiés sur Twitter, et ce, en plusieurs langues et tonalités de voix. En outre, les visiteurs pourront discuter avec Otonaroid et interagir avec elle, pendant toute la durée de l’expérience. Ces deux robots plus vrais que nature seront accompagnés de Telenoid, un robot aux traits minimalistes et de la taille d’un bébé qui fonctionnera de la même manière qu’Otonaroid.

A noter que Hiroshi Ishiguro a déjà créé son clone : baptisé Geminoid HI-1, il est né en 2005. Pendant la conférence de presse, Kodomoroid n’a d’ailleurs pu s’empêcher de railler son créateur en lui disant que lui-même commençait à ressembler à un robot.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour