1. Accueil
  2. Mondes créatifs
  3. Top des pubs
  4. Bonnet noir pour une bonne nuit

Bonnet noir pour une bonne nuit

Bonnet noir pour une bonne nuit
Introduction
Pour attirer le mâle allemand au salon érotique de Paris, Beate Uhse AG n’a pas hésité à leur offrir des masques de sommeil qui donne envie de s'offrir le voyage ...

Interone (Munich) a lancé des invitations peu communes pour le salon érotique de Paris. Avec la complicité de Beate Uhse AG, société spécialisée dans la vente de sex toys et de lingerie coquine, l’agence a imaginé un masque de sommeil rembourré, en forme de soutien-gorge, afin de rendre leur voyage et leurs nuits à l’hôtel plus agréable. Le modèle de soutien-gorge choisi est celui le plus vendu de la marque.

 

Une marque qui base sa notoriété sur le destin exceptionnel de sa fondatrice Beate Uhse, née en 1919 et passionnée d’aviation. Elle décroche son brevet de pilote le jour de ses 18 ans, exerce entre autres le métier de cascadeuse aérienne et en 1944 est promue capitaine d’escadron. Elle est l’une des toutes premières femmes au monde à piloter un avion à réaction.

 

C’est en 1945 qu’elle se penche sur les ravages de la guerre, de la misère sexuelle de ces hommes qui ont connu la captivité et de ces femmes qui veulent enfin vivre et n’ont pour seule méthode contraceptive les faiseuses d’anges. Elle lance tout d’abord un magazine destiné à informer les femmes sur la manière dont elles peuvent calculer leur cycle et donne des conseils sur la sexualité. Puis, dans les années 50, elle crée une entreprise de vente par correspondance d’objets conçus pour « l’hygiène du couple ». C’est le début d’un énorme succès, malgré nombres de critiques pour atteinte aux bonnes mœurs. Beate Uhse s’est éteinte en 2001 des suites d’une pneumonie. Décorée en 1989 de la croix de chevalier de l’ordre du Mérite de la République fédérale d’Allemagne, elle est une des personnalités allemandes qui aura le plus fait pour l’éducation sexuelle.

Ajouter votre commentaire