1. Accueil
  2. Mondes créatifs
  3. Havas Paris se mobilise pour les photographes

Havas Paris se mobilise pour les photographes

Photo de l'exposition Marque Page à la Havas Gallery
Introduction
« Les agences n’osent pas s’engager de façon personnelle ». Lumière sur la Havas Gallery, et les ambitions de l’agence en matière d’art.

Entre Instagram qui bouscule les codes et la pub qui norme parfois un peu trop leur travail, l’époque est complexe pour les photographes. Christophe Coffre, Président Directeur de Création d’Havas Paris n’hésite pas à se positionner sur le sujet. Avec l’ouverture de la Havas Gallery, à Puteaux, puis de son installation au 29 rue de Seine dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés, l’agence fait la part belle au travail des photographes et a pour vocation de créer des rencontres au-delà des clivages entre le monde de l’art et celui de la publicité.

Pour cette première expo itinérante, Des Mots et des Images, les équipes ont exposé 19 clichés issus des deux expositions présentées dans le cadre des rencontres d’Arles : Marque-Page en 2015, et Photo-Roman, en 2016. « Pour chaque projet, nous avons proposé un brief assez ouvert, afin de respecter le regard des artistes », qui revisitaient les grands classiques de la littérature de façon poétique, osée, ou provocante. « C’est aussi cet espace que je veux créer : celui qui ose présenter des expositions refusées ailleurs car trop engagées ».

Une femme en train d'uriner des paillettes

La démarche n’a rien d’habituel, mais pour les équipes, elle est tout à fait naturelle. « Comment pourrions-nous préconiser à nos clients de faire du contenu et ne pas appliquer cette consigne nous-mêmes ? », s’interroge Thierry Grouleaud, Directeur Général Adjoint et Directeur des Productions. « Nous devons penser nos métiers au-delà des limites imposées traditionnellement »… pour les faire évoluer : selon Christophe Coffre, les agences deviennent des producteurs, « au sens large du terme », des agrégateurs. « La publicité traditionnelle disparaît : aujourd’hui la création doit faire passer un message, et les créatifs doivent devenir des makers ».

#HavasGallery - PHOTO-ROMAN Intégral

Briser les frontières et réinventer le métier, cela passe aussi par des actes de pédagogie. La Havas Gallery avait ainsi ouvert ses portes pour une soirée exclusive à 10 instagrammeurs dont les clichés ont de quoi rivaliser avec ceux de certains pros : VuTheara, superchinois801, metadio ou encore clemy75… tous ont pu bénéficier d’une visite privée et de conseils privilégiés d’un photographe présent pour l’occasion. « Nous voulons que la Havas Gallery soit le terrain de rencontres entre différents profils et générations, et de pouvoir travailler tous ensemble ». De leur côté, les équipes d’Havas ont pu expliquer le métier d’acheteur d’art et se confronter à celui de galeriste, puisque ce sont eux qui ont tenu boutique pendant toute la durée de l’exposition, du 3 au 19 novembre 2017.

L'Education Sentimentale façon YouPorn

Du côté des clients, l’initiative séduit. « Ça montre que l’on sait s’appliquer certains principes, que l’on n’a pas peur de se lancer »… contrairement à d’autres ? « Aujourd’hui, je n’hésite pas à proposer des projets qui me tiennent à cœur et à les incarner. Certains trouvent ça culotté, d’autres risqué. Mais pour moi, c’est quelque chose de nécessaire : il faut montrer qui nous sommes ».

Courageux… Et réussi !

 

Ajouter votre commentaire