bannière 2
bannière 2
premium1
Volvo x Barbare Davidson

Un photo shoot réalisé avec la caméra de sécurité d’une voiture

Le 5 juill. 2017

L’artiste Barbara Davidson a récemment été embauchée par Volvo pour réaliser des photos de rue artistiques en utilisant la caméra de sécurité du modèle XC60.

L’objectif ? Mettre en avant les systèmes de sécurité intégrés aux véhicules Volvo. Résultat : un rendu étonnamment artistique et des clichés à fort potentiel émotionnel.
Inside the world's first photo shoot using a car as a camera
Si la caméra intelligente est censée détecter les éventuels obstacles et dangers bloquant la voie du conducteur, Barbara Davidson – photojournaliste récompensée d’un prix Pulitzer - a cette fois décidé d’en exploiter le plein potentiel narratif.

Barbara Davidson x Volvo

Barbara Davidson, Copenhague, 2017.

Alors que certaines images ont été prises sur le vif lorsque cette dernière conduisait le véhicule, la plupart des clichés ont en revanche suivi une trame scénaristique prédéfinie. S’il s’agit avant tout d’une entreprise commerciale, l’artiste a malgré tout pu y injecter une esthétique cinématographique poignante.

Le pitch ? Une jeune femme met les pieds à Copenhague pour la première fois de sa vie et découvre la ville.

Barbara Davidson, Copenhague, 2017.

« Je leur disais : tournez à droite, ralentissez, déplacez-vous un peu vers la gauche ! », explique Barbara Davidson en faisant référence au projet et à l'équipe. « J'étais la plupart du temps en train de mettre au point mes images sur l'écran que j’avais à disposition dans la voiture pour voir à quoi elles allaient ressembler », poursuit-elle.

Barbara Davidson, Copenhague, 2017.

Située sur le pare-brise avant de la Volvo, juste derrière le rétroviseur, la caméra vidéo de 1,3 mégapixels produit des images dynamiques mais quelque peu granulées, ce qui a eu pour effet de conférer une esthétique nostalgique et surannée au photo shoot.

Cette dernière n’a en effet pas été conçue pour prendre des images fixes et les équipes informatiques de Volvo ont dû la « pirater » afin de l’adapter aux usages de la photographe.

Barbara Davidson, Copenhague, 2017.

Les différents rectangles de couleur représentent le type d'objet détecté par la caméra. Au-dessous, un chiffre représente la distance entre la voiture et l'objet, tandis que les données en haut de chaque cliché sont utilisées pour suivre les objets dans le viseur de la caméra.

Barbara Davidson, Copenhague, 2017.

"Que ce soit à des fins artistiques ou que ce soit pour le photojournalisme, la caméra restera toujours un simple outil. Le photographe est la vision derrière cet outil ! ", conclut Barbara Davidson.

 

Les frictions entre art et publicité n'ont décidément pas fini de nous surprendre...
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour