1. Accueil
  2. Mondes créatifs
  3. Les 5 actus créas qu’il ne fallait pas manquer

Les 5 actus créas qu’il ne fallait pas manquer

Moine bouddhiste dans le spot pour Valongo International Image Festival
Introduction
adidas allie les performances de l’humain et de la machine, Tinder permet aux femmes de rembarrer les hommes, Volkswagen nous parle famille… les marques s’engagent en créa !

1. adidas Speedfactory : par des robots, pour des humains

adidas passe à la vitesse supérieure avec une nouvelle collection de sneakers assemblées exclusivement par des machines. Pour ce faire, la marque aux trois bandes va capitaliser sur ses usines automatisées Speedfactory, l’une ouverte en 2015 en Allemagne, l’autre en construction à Atlanta. Créées à partir des datas de plusieurs athlètes puis fabriquées par une série de robots, les Adidas Made For (AM4) seront réservées à quelques unes des métropoles du monde : Londres, Paris, Los Angeles, New York City, Tokyo, et Shanghai. A chaque ville son design. Les premiers modèles seront lancés le 19 octobre pour Londres (AM4LDN) et le 26 pour Paris (AM4PAR). Pour présenter sa nouvelle collection, adidas et CD Morrish lancent le spot « Nous créons pour le futur » et nous donnent à voir un mélange d’images qui lient un dialogue entre humain et machine.

Nous créons pour le futur – adidas

2. Un festival culturel vous interroge : pourquoi n'en avez vous jamais entendu parler ?

Où étiez-vous ? Sur Mars ? Sur Vénus ? Vous étiez occupé à méditer tel un moine dans un temple bouddhiste ? Dans un spot publicitaire, le Valongo International Image Festival vous demande comment diantre vous avez pu vous débrouiller pour ne pas être au courant de sa propre existence. Esthétique, bizarre, intrigant, sexuel, le film, réalisé par l’agence Africa, met en scène des personnalités décomplexées au service d’un festival subversif.

How come you didn’t know? – Valongo International Image Festival from Agência Africa on Vimeo.

3. Les femmes rembarrent les hommes avec Tinder

Après Facebook ou encore iMessage, Tinder lance les réactions et permet à ses utilisateurs de se répondre mutuellement de façon animée. Mais le site de rencontre présente sa nouvelle fonctionnalité avec originalité : il entend donner aux femmes les outils dont elles ont besoin pour éloigner les hommes un peu trop entreprenants. L’application s’entoure de l’actrice Whitney Cummings pour le lancement de son nouveau service avec une série de vidéos « The Menprovement Initiative ». Les mini-films mettent en scène de vraies employées de Tinder interagissant avec l’actrice pour améliorer le comportement de hommes. Brainstorming, générateur de compliment ou encore amplificateur de galanterie… les femmes rivalisent d’ingéniosité pour changer les habitudes masculines.

The Menprovement Initiative

4. HeforShe réalise un mapping sur un nourrisson pour casser les barrières liées au genre

Suis-je supposé jouer à la poupée et être belle, ou suis-je supposé faire du sport et faire le dur ? La dernière campagne du programme d’égalité des genres HeforShe de l’ONU met au défi le spectateur de revoir ses clichés sur les genres. Le film dédié explore ainsi les choses que l’on attend d’une femme, les choses que l’on attend d’un homme, le tout du point de vue d’un nouveau né. Difficile de déterminer le sexe d’un bébé, encore plus lorsqu’il est habillé en blanc. L’agence JWT New York change la couleur des vêtements du nourrisson : par exemple, un chapeau rose pour une fille, bleu pour un garçon… Le narrateur, à la voix d’enfant, nous explique ainsi que ce qu’on attend d’un nouveau né affecte déjà son comportement, dès le premier jour.

HeforShe: Projected Expectations

5. Volkswagen explore les relations père-fils dans un court-métrage

A travers un court métrage de 6 minutes, Generationer, Vokswagen démontre encore une fois que ses voitures font partie de l’histoire de nombreuses familles. Very Agency photographie un jeune adulte en voyage avec son père à bord d’une vieille Coccinelle. La marque retrace l’histoire d’un lien père-fils complexe, rempli de tabous, et qui illustre la peine éprouvée par des relations familiales difficiles.

Generationer
Rmn le 9 octobre 2017 / Répondre

Vous devriez faire un article sur la toute dernière pub volvo plutôt touchante au début mais qui au final met en scène une femme distraite au volant qui manque d’écraser une petite fille et qui est sauvée malgré elle par la technologie volvo. C’est plutôt rare de voir une femme au volant dans une pub automobile, ça l’est d’autant plus chez volvo pour être signalé. C’est assez subtil mais ça reste malgré toute un petit message discret envoyé au public, là où les hommes au volant sont de bons pères de famille ou des héros, la femme elle se retrouve mise en avant pour des qualités de distraction et d’inattention qui l’amènent à provoquer un accident. Je pense qu’il y aurait moyen pour vous de disserter à ce sujet ! Au plaisir de vous lire prochainement.

Emilie I le 11 octobre 2017 / Répondre

Remarque super pertinente ! J’adhère !

Ajouter votre commentaire