fresque Poutine Trump

Un collectif d'artistes-reporters pour redonner de l'âme au traitement de l'info

Le 9 avr. 2018

RRU News, bureau de presse basé à Liverpool, commissionne des artistes pour traiter des sujets d’actualité. À la clé, un traitement plus positif et plus engageant de l'info. Mark Donne, éditeur du projet et ancien journaliste, nous explique.

Ils possèdent, chacun à leur manière, la faculté de décentrer le débat, de penser à contre-courant et de rentrer par les petites portes quand les plus grandes ont déjà toutes été enfoncées : si les artistes sont si sollicités par les marques pour repenser leur stratégie, ce n’est plus un hasard.

Dans ce contexte, et à l’heure où la guerre de l’attention sur les réseaux entretient notre désillusion vis-à-vis des médias, l’industrie de l’information pourrait, elle aussi, en tirer quelques leçons.

À Liverpool, le collectif indépendant « Rapid Response Unit » (RRU News) se propose de modifier la façon dont nous percevons l’actualité en remplaçant ses reporters et correspondants par des artistes internationaux.

L’idée ? « Créer une arène où les actualités du moment seront considérées de façon moins réductrice et plus recherchée, au travers des artistes qui bénéficient de la confiance du public », explique Mark Donne à L’ADN.

Il y a quelques semaines, le scandale Cambridge Analytica avait donné lieu à l’initiative « How to leave Facebook » de l’artiste Jeremy Deller.

En 6 guidelines imprimées sur près de 2 000 affichettes, il expliquait simplement aux passants comment quitter la plateforme, favorisant ainsi l’apport de solutions plutôt qu’un traitement alarmiste de l’info.

« Nous souhaitons faire participer énergiquement les gens à ces expériences et présenter à l'industrie de nouvelles approches factuelles susceptibles de stimuler un public extrêmement sceptique et épuisé. », poursuit Mark Donne.

Depuis le mois de mars, les artistes du collectif, jumelés à des organisations artistiques et culturelles, produisent du contenu inspiré de faits réels, lequel est distribué librement en physique ou via les médias sociaux.

En ce moment, RRU News collabore notamment avec « The Orchestra of Syrian Musicians » en prévision de Saint George’s Day, fête nationale de l’Angleterre. Dans le cadre de cette commande, l'orchestre entrera en résidence pour répéter à Liverpool avant le grand jour (23 avril). Symbole du nationalisme anglais mais aussi de son multiculturalisme, Saint George est encore aujourd’hui le saint patron de la Bulgarie, la Palestine, l'Ethiopie, la Grèce et la Lituanie.

Faisant écho à la crise syrienne de façon moins frontale, le choix de l’orchestre n’est pas anodin et entend sensibiliser à la cause d’une autre manière.

« Nous pensons que les artistes peuvent fournir un service public que l'industrie de l'information n’est pas en mesure d’offrir en faisant appel, non pas au vote ou à l’argent du public, mais à son imagination, son intelligence, et oserai-je dire, à son âme. »

 


RRU News fait partie du programme Liverpool 2018 et bénéficie du soutien du Liverpool City Council et du Arts Council England.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour