1. Accueil
  2. Médias mutants
  3. Mobile et smartphone
  4. HQ, l’appli qui veut vous faire gagner des millions

HQ, l’appli qui veut vous faire gagner des millions

écran HQ
Introduction
HQ, c’est un peu le « Qui veut gagner des millions ? » mais sur mobile. Zoom sur cette application qui a séduit 1 million d’Américains.

Cet article a été initialement publié le 01/11/2017 et mis à jour le 25/01/2018

Les deux nouveaux rendez-vous préférés de centaines de milliers d’Américains sont à 13h et 21h. Deux fois par jour, ils se connectent à l’application HQ Trivia, un quiz télévisé pour smartphone.

À la différence de « Qui veut gagner des millions », les mobinautes sont tous participants. Ils doivent répondre à une douzaine de questions, composées de trois propositions chacune. S’ils mettent plus de 10 secondes, ils sont éliminés. S’ils se trompent une fois, également. Les gagnants, ceux qui restent donc, se partagent une cagnotte de plusieurs milliers de dollars.

Détail important, à l’heure de la dépendance aux réseaux sociaux : l’appli ne vous laisse jouer que 13 minutes pour ne pas vous rendre (trop) accro.

Seul petit hic pour les Français : la langue. Le mini programme n’est disponible qu’en anglais. La startup a d’ailleurs annoncé son déploiement au Royaume-Uni.

HQ Trivia - Thursday, October 20, 2017 12pm PDT - Full Game

Pensée par l’un des fondateurs de Vine, Rus Yusupov, et par son ancien directeur technique, Colin Kroll, l’appli HQ est l’illustration parfaite de l’adage « rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ». L’application n’a en effet rien inventé. Elle repose sur des leviers de jeux télévisés traditionnels (« Qui veut gagner des millions ? », « Questions pour un champion »…) et sur la trame de questionnaires à choix multiples. Mais HQ a su rendre attractif le format sur mobile.

Chaque jour, midi et soir, c’est le même rituel, des personnalités comme Scott Rogowsky (comédien) ou Sharon Carpenter (journaliste britannique), populaires pour les anglophones, prennent « l’antenne » sur les écrans des adeptes. Comme sur un plateau TV, ce sont eux qui vous posent les questions. Comme sur un flux Facebook, une nuée de commentaires est publiée en continu.

L’appli fait un véritable carton. En 2017, le site spécialisé The Verge indiquait une progression de 4 000 à 16 000 de ses utilisateurs en une semaine seulement. A la suite de son lancement, le nombre de participants a littéralement crevé le plafond pour atteindre 100 000 personnes mi-novembre et 1 million début janvier.

Ce développement exponentiel est dû a une mécanique bien huilée. Le jeu a mis en place un système d’invitations : chaque ami inscrit  donne droit à un joker. Ce dernier permet de « repêcher » un participant s’il s’est trompé à une question.

Selon le cabinet AppAnnie, l’application fait partie du top 10 des jeux les plus téléchargés aux Etats-Unis par les possesseurs d’iPhone. Ce succès attire les convoitises. Un concurrent vient de se lancer sur le marché français : Flashbreak.

Ajouter votre commentaire