1. Accueil
  2. Médias mutants
  3. Réseaux sociaux
  4. Fruit défendu : Comment vendre les produits de luxe en période d’abstinence ?

Fruit défendu : Comment vendre les produits de luxe en période d’abstinence ?

Introduction
Le dernier numéro du magazine WSJ. explore les nouvelles techniques déployées par les marques pour séduire le nouveau « client roi »  issu de la récession. Pour Tina Gaudoin, rédactrice en chef de WSJ., le magazine style de vie du Wall Street Journal, l’adage « le client est roi » n’a jamais eu autant de […]

Le dernier numéro du magazine WSJ. explore les nouvelles techniques déployées par les marques pour séduire le nouveau « client roi »  issu de la récession.

Pour Tina Gaudoin, rédactrice en chef de WSJ., le magazine style de vie du Wall Street Journal, l’adage « le client est roi » n’a jamais eu autant de valeur qu’aujourd’hui.  En effet, confrontées à une crise économique à l’échelle mondiale, les marques de luxe revoient leur stratégie et de nouveaux concepts voient le jour. 

WSJ. étudie le redimensionnement du luxe dans des secteurs tels que la joaillerie, le champagne, les voitures, l’immobilier, les accessoires de mode et les voyages. « Estimée à 175 milliards de dollars, le marché du luxe constitue encore aujourd’hui un secteur important, »  affirme Tina Gaudoin.  « Mais qui n’a pas envisagé  l’abstinence en matière d’achats au cours de la dernière année ? »

Depuis cinq ans, le concept baptisé « Rough Luxe » juxtapose des objets fonctionnels à usage quotidien dans un cadre ultra-contemporain.   Il se manifeste également  aujourd’hui dans le domaine de la mode, ce qui signifie pour Madame Gaudoin qu’il ne s’agit pas là d’une simple tendance passagère.   Cette tendance influe fortement sur la mode de cet automne qui marie fourrure, plumes et tissus rares aux cuirs utilitaires, cachemire et laine.


Egalement au sommaire

– The partnership :  A l’occasion d’une interview du  producteur des Beatles, Sir George Martin, et de son fils Giles, Mark Rozzo cherche à percer les rapports exceptionnels qui unissent ce « tandem » gardien depuis plus de vingt ans de l’héritage  du groupe qu’il projette  résolument  dans le 21ème siècle avec un coffret de CDs remastérisés, un jeu vidéo et la musique d’un spectacle évènement à  Las Vegas.
–  Pitch perfect : Dave Droga, créatif primé et créateur de l’agence newyorkaise Droga5, s’exprime sur la mutation du monde publicitaire, la philanthropie et les consommateurs. 
–  The nose : Giorgio Armani dévoile à Tina Gaudoin les odeurs qui lui évoquent des souvenirs ou qu’il apprécie plus particulièrement.
– A man obsessed : Patrick Barta a rencontré l’Indonésien Adrian Zecha, fondateur des hôtels Amanresorts, parmi les plus luxueux – et les plus discrets – au monde.  
– White shirts: La chemise blanche est un grand classique vestimentaire pour hommes et pour femmes.  Histoire, anecdotes, tendances actuelles …

WSJ. est tiré à 960.000 exemplaires dont 80.000 destinés à l’ensemble des abonnés en Europe, 80.000 à tous les abonnés en Asie et à 800.000 lecteurs du Wall Street Journal sur le marché américain. Le numéro d’automne de WSJ. sera encarté dans le Wall Street Journal Europe et le Wall Street Journal Asia le vendredi 11 septembre 2009 et dans l’édition du samedi 12 septembre du Wall Street Journal aux Etats-Unis. 

L’ensemble du magazine WSJ. ainsi que d’autres éléments vidéo et interactifs peuvent également être consultés librement sur http://wsj.com/magazine

 

Ajouter votre commentaire