facebook-reconnaissance-faciale

Facebook fait semblant de vous demander votre permission pour scanner votre visage

Le 17 avr. 2018

Alors qu'une « class action » a été jugée recevable contre le système de reconnaissance faciale de Facebook, le réseau social est accusé d'utiliser des tactiques « malhonnêtes et manipulatrices » pour forcer ses utilisateurs à utiliser la reconnaissance faciale.

Alors que le patron peine à gérer le scandale Cambridge Analytica, il a été accusé par des experts outre-Atlantique d'utiliser des techniques « fondamentalement malhonnêtes et manipulatrices » en Europe pour forcer les utilisateurs à accepter la reconnaissance faciale, rapporte le site Business Insider.

En cause, une mise à jour des « paramètres à vérifier » pour certains membres du réseau social au moment d'ouvrir leur application. Facebook précise les options à vérifier dont l'activation de la reconnaissance faciale avec, pour seule option, le bouton démarrer, obligeant le mobinaute à poursuivre la balade virtuelle. Une alternative pour ne pas accepter existe, en tout petit, en bas de page et en gris...

 

Faux choix

L'option de reconnaissance faciale n'est plus disponible en Europe depuis 2012, date à laquelle le réseau a été accusé de violer les lois de confidentialité en omettant de demander la permission aux usagers. Aujourd'hui, la compagnie de Menlo Park sollicite explicitement l'avis d'une partie de ses usagers. Sauf que, si sur le fond, l'ambition est louable, Facebook se fait tacler sur la forme. Interrogée par Business Insider, Jennifer Cobbe, une chercheuse de l'université de Cambridge, explique que « le choix n'est pas un simple oui ou non : à la place, on présente aux usager une liste des bénéfices de la technologie de reconnaissance faciale, on leur demande ensuite d' "Accepter et de continuer" ».

 

Alors que le RGPD va entrer en vigueur en Europe le 25 mai prochain, Facebook veut s'assurer d'identifier ceux qui sont d'accord pour la reconnaissance faciale de ceux qui ne le sont pas. Comment ? Comble du comble : en utilisant la reconnaissance faciale. « En pratique, Facebook n'utilisera pas la reconnaissance faciale uniquement pour ceux qui ont consenti - il le fera aussi pour ceux qui ont explicitement dit non tout comme ceux qui apparaissent sur les photos mais qui n'ont même pas de compte Facebook. Vous ne pouvez pas y échapper en disant non. Vous ne pouvez même pas stopper ça en n'ayant pas Facebook. Facebook scannera votre visage. » Souriez ! Vous êtes prévenu.
Commentaires
  • Il y a des années que l'on voyait se concrétiser les véritables intentions de face machin chose. J'ai toujours fait en sorte de ne jamais charger une photo sur internet et de ne jamais permettre à mon entourage familial ou milieu professionnel de le faire.

  • Cest étrange. car cette année en particulier il a beaucoup plu et ça n’arrente pas chaque jour son lot daverses Comment donc serait ce possible quil y ait une pénurie deau sans oublier la fonte des neiges quisont aussi une source deau? Peut être que la volonté divine a explicitement fait tomber la pluie partout sauf dans les barrages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour