bannière 2
premium 1
premium 1 mobile
godblessyoo

Bénissez vos amis à distance

Le 14 févr. 2017

Au nom du père, du fils et de Godblessyoo... une application qui permet de bénir ses proches à distance et de façon tactile. Sébastien Poncelet, co-créateur, nous parle de cette expérience utilisateur. Le message à retenir ? Aimons-nous les uns les autres.

Dévoilée le 12 décembre dernier, la version bêta de l’application Godblessyoo permet aux utilisateurs de bénir leurs proches à distance en effectuant un signe de croix, un ictus (symbole graphique représentant un poisson) ou un cœur sur l’écran de leur smartphone. Géolocalisés et nominatifs, ces « godbless » peuvent être partagés sur les réseaux sociaux. Si le concept est unique dans l’univers des applications mobiles, plusieurs grands noms comme Prisma et Instagram ont pu inspirer le projet, explique Sébastien Poncelet.

godblessyou

Plébiscité et porté par le label Churchtech, un écosystème de startup chrétiennes décidé à moderniser la pratique religieuse via la technologie, le projet Godblessyoo s’inscrit en premier lieu dans une dynamique sociale et fédératrice :
« Nous traversons actuellement une période très compliquée. Entre guerre, crise économique ou climatique, le web est inondé d’images et d’infos plus anxiogènes les unes que les autres. À travers Godblessyoo, nous tentons de donner du sens à nos actions, de nouer du lien social et de fédérer autour d’un message fort. », poursuit-il. Avec déjà quelques milliers d’utilisateurs actifs, des téléchargements en continu et une couverture média considérable (une cinquantaine de titres comme La Croix, Charlie Hebdo ou Le Parisien ont relayé le projet), Godblessyoo devrait être lancé aux États-Unis dans les semaines à venir.

Le projet est parti d’un goût prononcé pour le challenge. En 2012, Sébastien Poncelet réalisait le film « L’apprenti-Sage - Un message à la Terre » (un film compilant des témoignages de jeunes de la commune d’Elbeuf) et l’envoyait dans l’espace à bord de la Station Spatiale Internationale (ISS), rien que ça. Grâce au projet, neuf jeunes de la région d’Elbeuf ont pu se rendre en Guyane pour assister au lancement de l’Ariane 5.

« Je voulais montrer par A + B que tout est possible dans la vie quand on a la foi, que ce soit en Dieu, en soi ou en l’avenir… Godblessyoo est une suite logique à cette envie d’aller toujours plus haut. »

Toujours dans une optique d'expansion et d'altruisme, la future version de Godblessyoo devrait comporter des fonctionnalités inédites qui permettront aux utilisateurs, chrétiens ou non, de défendre différentes causes humanitaires.

« Pour tout dire, Godblessyoo n’est pas une application chrétienne pour les seuls chrétiens ; notre concept est destiné à toutes les personnes qui souhaitent participer à rendre le monde meilleur ! » conclut Sébastien.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour