bannière 2
premium 1
premium 1 mobile
Google dependance

Après Facebook, les médias doivent-il craindre la « Google Dependance » ?

Le 20 mars 2018

Malmenés par l'humeur changeante de Facebook, les médias tentent de se sevrer du réseau social en continuant de miser sur Google. Un autre type de dépendance ?

Alors que le modèle économique de la presse est en plein crise, que Facebook vient de réduire la visibilité des contenus des médias sur son fil, Google se présente comme une source stable pour générer du trafic. Les derniers chiffres publiés par la firme de production de contenus numériques Chartbeat montre d’ailleurs une croissance de 60% des visites générées entre janvier et février 2017 grâce au géant de la recherche, et, sur la même période, une chute d’un quart du trafic via Facebook.

Si certains voient en Google une opportunité de mieux répartir leurs sources de trafic, My Media Groupe alerte sur le danger inverse : celui de créer une « Google Dependance ».

Pour François Lienart, directeur des études du premier groupe d’agences média indépendantes en France, « tous les chemins passent par les moteurs de recherches et notamment Google. En effet, même lorsqu’un internaute connaît le nom du site auquel il veut accéder, il tape très souvent le nom de ce site dans la barre d’un moteur de recherche. Or, en France, dans 90% des cas, ce moteur de recherche s’appelle Google. Dès lors, tout site désireux d’attirer un minimum de trafic et de clients potentiels doit être « Google-compliant » (conforme aux attentes de Google, NDLR). Mais comme Google change régulièrement les règles du jeu, les marques présentes sur le Web et les producteurs de contenus basculent alors bien malgré eux vers une Google dépendance ».

Les médias inégaux face à la « Google Dependance »

Pour comparer la dépendance des médias à Google, My Medio Groupe a créé le « Search Dependance Index » (SDI), un indice qui chiffre la dépendance aux recherches Google des sites. Cet indice a été créé en mettant en parallèle des données issues de Médiamétrie/ Netrating, de SimilarWeb et de Semrush. Le résultat ? Une pondération de la quantité de trafic généré par Google et de la pondération du poids de la marque. Plus ce chiffre est faible, moins un site est dépendant des visites générées par Google. À l’inverse, un indice 100 indique une dépendance totale.

Les médias sont inégaux face à la dépendance à Google. La PQR, qui jouit d’une proximité historique avec ses lecteurs a un indice moyen de 20, le moins élevé de la presse. La presse quotidienne nationale affiche un indice de 35. Les sites des radios et télévisions, 31. Enfin, la presse magazine affiche le score le plus élevé avec 50.

Classement PQN 

Libération 27
Le Monde 28
10 minutes 30
La Tribune 34
Le Figaro 38
Le Parisien 40
L’Humanité 45

Classement PQR

Dernières Nouvelles d’Alsace 27
Le Provence 10
Var Matin 13
Midi Libre 14
Républicain Lorrain 16
Courrier Picard 16
Le Progrès 17
Nice Matin 18
La Montagne 18
Est Républicain 20
Le Dauphiné 22
La Voix du Nord 26
Le Télégramme 26
Paris Normandie 27
Ouest France 30
La Dépêche 31

Magazines

Femme Actuelle 49
Elle 52
Marie Claire 61
Grazia 65
Cosmopolitan 70

-------

Marianne 21
Le Point 37
Nouvel Obs 40
Challenge 44
L’Express 54

-------

Courrier International 15
Télérama 32
VSD 34
Sciences et Avenir 37
La Centrale 37
Géo 38
Capital 39

Pure Player média

Huffington Post 33
Allo Ciné 61
01net 64
Au Féminin 66
Pure People 67
Journal du Net 68
Marmiton 70
Notre Famille 87

 

Une dépendance à surveiller de près

Pour My Media Group, le meilleur moyen de ne pas tomber dans le piège de la dépendance est encore de respecter le bon vieil adage de ne pas mettre tous ces oeufs dans le même panier, en misant, par exemple, sur des sources complémentaires tels que les newsletters, les applications et, même, les éditeurs de news des assistants vocaux. Une stratégie cohérente, certes. En revanche, difficile de justifier d'une forte puissance de frappe quand les sources de trafic diffèrent...
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour