1. Accueil
  2. Médias mutants
  3. Influenceurs
  4. Le Youtubeur Pewdiepie flirte avec Twitch

Le Youtubeur Pewdiepie flirte avec Twitch

Le Youtubeur Pewdiepie flirte avec Twitch
Introduction
La nouvelle émission de PewDiePie est diffusée sur Twitch : un pied de nez à YouTube avec qui la star a eu quelques démêlés. Le  service de streaming doit s’en frotter les mains…

Cette nouvelle émission, baptisée Best Club, sera ainsi diffusée une fois par semaine sur la chaîne Twitch Netglow du YouTuber. PewDiePie, alias Felix Arvid Ulf Kjellberg, qui comptabilise à lui seul près de 55 millions de fans (54 619 366 plus exactement), l’a annoncé dans une vidéo publiée sur Youtube et intitulée YOUTUBEISOVERPARTY. Ironique…

YOUTUBEISOVERPARTY

« J’aurais aimé dire ça pour rire, mais non (…) Je vais devoir faire des contenus familiaux à partir de maintenant pour ne pas finir à la rue », y déclare-t-il. En cause, le récent boycott de YouTube par plus de 250 annonceurs en colère en Europe et en Amérique du Nord : parmi eux, la filiale britannique d’Havas, L’Oréal, McDonald’s ou encore la Royal Bank of Scotland. Ils reprochent au site, suite aux révélations du Times du 19 mars, de parfois accoler des publicités à des contenus haineux ou extrémistes. Un état de fait, sans réel contrôle de Google jusqu’alors, et qui permettait à certains sites obscurs de générer de l’argent. Armani et la BBC en ont notamment fait les frais, leur publicité ayant été jointe à des vidéos postées par David Duke, ancien leader du Ku Klux Klan.

Depuis, Google met un point d’honneur à renforcer le contrôle dans la diffusion de publicités sur YouTube. Selon le cabinet Nomura Instinet, les pertes de la firme, de ce fait, s’élèveraient à 755 millions de dollars.

Toujours est-il que PewDiePie n’a pas l’intention de museler ses propos, ni de changer de ton ou encore de perdre de l’argent. Car, parmi les dernières résolutions de Google, en dehors du fait que les annonceurs aient désormais la possibilité de regarder les vidéos dans lesquelles leurs publicités apparaissent, les producteurs de contenu, de leur côté, doivent cumuler un minimum de 10.000 vues sur YouTube, pour commencer à gagner de l’argent via la publicité. De quoi décourager beaucoup de youtubeurs…

« Je comprends que les annonceurs ne veulent pas être affiliés à des vidéos racistes, ni y dépenser de l’argent. Pour autant, est-ce que tout le monde doit pâtir sur YouTube, des dérives de quelques personnes ? Pour moi, cela n’a aucun sens », estime PewDiePie. « Si les gens aiment YouTube, c’est parce que c’est gratuit, ouvert et que l’on peut y dire ce que l’on veut. […] Il semblerait que YouTube prenne la même voie que la télévision. Ce serait une mauvaise chose pour tout le monde ».

Ce n’est pas la première fois que PewDiePie s’en prend à YouTube. En décembre dernier, il avait menacé de supprimer sa chaîne, ce qui avait alors provoqué un énorme buzz. Le Youtubeur critiquait alors les changements de pratiques de YouTube, qui avaient la fâcheuse manie de prendre leurs utilisateurs en otage de leurs règles algorithmiques. En outre, PewDiePie, suite à la révélation de certaines vidéos dites antisémites par le Wall Street Journal, s’est vu lâché par Maker Studios, le studio de création Disney, ainsi que par YouTube, qui a suspendu sa série Scare PewDiePie.

Désormais PewDiePie sera aussi sur Twitch, plateforme qui est un peu à Youtube, ce que Snapchat est à Facebook. Google n’a toujours pas avalé le fait de s’être fait ravir Twitch à l’achat en 2015 par Amazon. Par conséquent, il s’en inspire : en 2015 toujours, la firme lançait YouTube Gaming, une plateforme de streaming dédiée aux jeux vidéo et concurrente directe de Twitch. Ce dernier avait alors tweeté « @YouTubeGaming bienvenue au Joueur N°2. Ajoute-moi sur Google+ » accolé à un #kappa, traduction = sarcasme.

De son côté, Twitch s’est lancé dans la diffusion de vidéos hors direct, avec une nouvelle fonctionnalité simplement baptisée Uploads : aucune limite de durée, ni de rediffusion des video à moins que son propriétaire n’en demande la suppression. Là il vient juste de lui piquer la star du web…

Ajouter votre commentaire