1. Accueil
  2. Médias mutants
  3. L’appli la plus téléchargée au monde sur l’Appstore met en danger les adolescents (et semble ne pas s’en soucier)

L’appli la plus téléchargée au monde sur l’Appstore met en danger les adolescents (et semble ne pas s’en soucier)

L’appli la plus téléchargée au monde sur l’Appstore met en danger les adolescents (et semble ne pas s’en soucier)
Introduction
L’application chinoise Tik Tok compte 46 millions de téléchargement en trois mois… et présente de graves failles de sécurité pour les utilisateurs. Au point de mettre des enfants et adolescents en danger. Les détracteurs tirent la sonnette d’alarme.

Facebook, Instagram, WhatsApp ? Et bien non. L’application la plus téléchargée au monde sur iPhone est Tik Tok. Vous n’en avez jamais entendu parler ? C’est normal. Cette application qui permet à l’utilisateur mettre en ligne des vidéos de 16 secondes fait un tabac chez les adolescents chinois mais demeure presque inconnue au bataillon en Europe. Tik Tok a racheté en novembre 2017 une autre application plus connue : Musical.ly. Problème : en plus de failles sur les protections des données des utilisateurs, l’appli doit protéger les mineurs, présents en nombre sur l’application. Certains auraient été approchés par des adultes, selon une enquête menée par le quotidien hongkongais South China Morning Post.

Selon le classement réalisé par Sensor Tower au premier trimestre 2018, l’application également connue sous le nom de Douyin, arrive en tête du classement sur l’App Store et à la sixième position des applications téléchargées dans le monde. Cette progression est remarquable si l’on considère que Tik Tok ne figurait pas dans le top 20 au dernier trimestre 2017. Sur l’application téléchargée 46 millions de fois en trois mois, ce sont avant tout les catégories musique et danse qui remportent l’engouement populaire. Les utilisateurs s’y filment en train de chanter en playback ou de reproduire des chorégraphies. Mais la compagnie se montre peu scrupuleuse à l’heure de protéger les données des adolescents.

Les utilisateurs de Tik Tok peuvent se filmer en faisait à peu près tout et n’importe quoi. Et c’est bien cela le problème. Car, bien que l’application soit déconseillée aux moins de seize ans, selon des experts interrogés par le South China Morning Post, la majorité des utilisateurs seraient encore plus jeunes. D’après l’enquête du quotidien hongkongais, une centaine d’élèves d’école primaire ont été identifiés grâce à leurs photos ou leurs numéros de téléphone sur l’application. Parmi eux, une quarantaine ont entre dix et douze ans. Et, selon le journal : des adultes se serviraient de l’appli pour approcher les adolescents et leur demander des photos dénudées.

« Cela ne devrait pas être compliqué pour Tik Tok d’offrir une option aux utilisateurs leur permettant de partager leurs photos exclusivement avec leurs amis, s’insurge Susan McLean, une ancienne officier de police australienne, experte en cyber sécurité. Mais ils ne veulent pas que les utilisateurs quittent facilement l’appli. » Une mise au clair sera donc nécessaire, au risque de bloquer le développement à l’international de Tik Tok.

Sebsayan le 4 juin 2018 / Répondre

La vraie question est pourquoi Apple, qui est plutôt tatillon généralement ne fait pas son travail de fournisseur : elle est la première responsable.

Ajouter votre commentaire