kayak sur mer

Influence Marketing : le cas Sosh Freestyle Cup 2017

L'ADN
Le 30 juin 2017

Sosh Freestyle cup : un cas emblématique d’une stratégie de brand content réussie ?

La 10ème de la Sosh Freestyle Cup, compétition annuelle sponsorisée par la marque mobile Sosh se tenait ce weekend plage Borély à Marseille. L’occasion de revenir sur la stratégie de brand content de SOSH, marque dont le rayonnement repose quasi exclusivement sur ces nouveaux leviers de notoriété que sont les communautés d’influenceurs et le user-generated content.

Devenir identifiée et référente sur un territoire à forte valeur ajoutée émotionnelle et puissant levier d’engagement : la ride

Sosh associe son nom à la culture glisse depuis sa création : que ce soit par l’organisation d’évènements d’ampleur internationale comme la Sosh Freestyle Cup chaque années, ou son rôle de sponsor auprès de teams constitués des meilleurs riders en skate, BMX, snowboard…la marque a su construire son identité autour de cette culture riche, et à fort pouvoir d’attraction.

Demain (samedi) rdv à 16h au bowl pour les qualifications pro en BMX. Les meilleurs riders du monde seront présent ?rider: @danielnaranbmx

Une publication partagée par Sosh Freestyle Cup (@soshfreestylecup_officiel) le

La marque de glisse au féminin ROXY co-sponsorisait également cet évènement. L’occasion de proposer des contenus et animations autour des univers du fitness et du sport extrême.

#roxyfitness #marseille #yoga sur #LASOSH ?? #roxy

Une publication partagée par Sosh Freestyle Cup (@soshfreestylecup_officiel) le

Bâtir une stratégie communautaire grâce au pouvoir de prescription des influenceurs

A l’intersection entre marketing digital, communication et achat media, le marketing d’influence renouvelle en profondeur la manière d’appréhender les relations B2B et B2C. Il est désormais un levier incontournable pour les marques.

92 %

92% des consommateurs font plus confiance à un influenceur qu’à une publicité (source : agence Matriochka)

Forme moderne d’achat média, le marketing d’influence se décompose en deux parties : la partie contenu, et la partie audience. L’une fonctionnant de pair avec l’autre. Pour cet évènement, la marque Sosh avait donc réuni plusieurs influenceuses et influenceurs, comme blogsantamila, manonmooky ou encore meganvlt -  toutes et tous identifiés comme étant de puissants leviers d’audience auprès de la cible jeune et connectée de la marque.

En l’espace de quelques jours, la marque a pu ainsi faire générer plusieurs centaines de contenus sur les différentes plateformes sociales. Une illustration de la stratégie de content-on-content : la marque produit du contenu évènementiel (ici la Sosh Freestyle Cup), qui lui même génère du contenu en ligne. Pour la partie audience, celle-ci est démultipliée en fonction des différentes cercles d’audiences des influenceurs : certain.e.s seront plus lifestyle, quand d’autres seront plus orientés sport ou santé.

En résumé, les frontières du marketing digital et de l’achat media se brouillent de plus en plus. Sosh Freestyle Cup fournissait un cas d’étude particulièrement intéressant pour étudier ces nouvelles dynamiques d’influence - et leurs conséquences sur la construction du brand content.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour