Les fondateurs des Napoleons

Les Napoleons à Arles en juillet, et bientôt à Séoul et en Afrique

Le 11 juill. 2018

Ils seront 450 heureux participants à rejoindre Arles du 18 au 21 juillet pour l’édition d’été des Napoleons. Plus des deux tiers vivront l’expérience pour la première fois. Mais les habitués ne seront pas déçus…

Une thématique centrale, une communauté hybride

En quelques années, les Napoleons sont devenus le rendez-vous incontournable des professionnels de l’innovation. Un rendez-vous qui fonctionnent en deux temps : à Arles au mois de juillet, à Val d’Isère au mois de janvier. Mais en version été comme en mode hiver, Olivier Moulierac et Mondher Abdennadher, les deux co-fondateurs, chaque édition répond à une volonté unique : favoriser des échanges forts et générer de l’inspiration durable. Autours d’une thématique centrale, il s’agit de questionner la manière dont nous voulons construire nos sociétés. On parle ici de politique – on se souvient que les Napoleons ont accueilli en janvier 2018 Barack Obama – mais aussi de philosophie, de sociologie d’art et de culture. Mais il ne s’agit jamais d’écarter la dimension business. Car la communauté des participants hybride les profils – artistes, experts, chercheurs, activistes, décideurs… - et chacun est invité à repenser son implication dans le monde là où il peut vraiment agir, au quotidien (l’engagement était la thématique en 2017 à Arles).

Après la peur…. la vérité en thème central

L’édition de janvier avait pour thématique la peur, celle de juillet traitera de la vérité. Et Olivier Moulierac aime souligner que ces sujets se répondent. « Selon nous, affronter nos peurs c’est donner plus de chance pour que la Vérité advienne dans un moment où elle est fortement bousculée. La vérité est donc un problème politique majeur. Mais elle est aussi une interrogation dans nos vies personnelles et professionnelles. L’injonction à "être vrai" et à "se connaître soi-même" est aujourd’hui partout. Qui doit décider, en définitive, de la Vérité ? » 

Pour en parler, une quarantaine de speakers, français et internationaux : Satjiv Chahil, un défricheur star de la Silicon Valley, James Williams, chercheur à l’université d’Oxford, qui milite aux côtés de Tristan Harris pour une éthique dans la tech et l’innovation, Nandita Das réalisatrice indienne et féministe engagée, Pierre Olivier Sur, bâtonnier de Paris passionné de Vérité, Le Ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire qui a accepté de partager sa vision sur la vérité de l’époque, tout comme Chantal Mouffe, psychologue politique... Evgeny Morozov, le chercheur et écrivain américain, auteur de l’excellent Pour tout résoudre, cliquez ici, clôturera la session.

La prochaine étape des Napoleons : s’ouvrir à l’international

Pour ceux qui ont loupé leurs inscriptions, il est toujours possible de venir sur la prochaine édition. Elle se déroulera donc à Val d’Isère, en janvier, est la thématique est déjà annoncée. Il sera question de progrès.

Mais la grande nouvelle, c’est qu’il faudra bientôt penser à réserver d’autres dates. Les Napoleons veulent désormais pousser leur développement à l’international en installant deux nouveaux rendez-vous à leur calendrier. Ils prévoient une première édition en Corée du Sud, à Séoul, au printemps 2019, et une autre en automne en Afrique. Evidemment, on se réjouit !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour