audiences coupe du monde 2018 télévision

Coupe du monde 2018 : pourquoi la télé n'a pas enregistré de record d'audience

Le 20 juill. 2018

« On est les champions ». Depuis la finale France-Croatie et la victoire de l'équipe de France, l'Hexagone a le sourire aux lèvres. Les médias ne sont pas en reste. Cependant, la télévision n'enregistre pas de record historique. Explications. 

La retransmission du mondial a été l'élément central des performances de TF1 en audiences et en retombées publicitaires. Mais la diffusion des matchs, principalement l'après-midi, pendant les heures de travail, ont limité le succès de la chaîne télévisée. C'est le résultat de l'étude « bilan Coupe du monde 2018 » réalisée par Omnicom Media Group et Annalect, une entreprise d'analyse de données marketing.  

TF1 était le diffuseur gratuit unique des matchs. Neuf téléspectateurs sur dix ont suivi la coupe du monde sur la Une, soit 51,5 millions de personnes. Les pics d'audiences ont eu lieu pendant les matchs de l'équipe de France. Quelques 8,7 millions de téléspectateurs de plus de 4 ans ont regardé le match Danemark - France (la plus petite audience) jusqu'à 19,3 millions pour France-Croatie, la plus grande.

Une coupe du monde sans record

L'audience de la finale représente le meilleur score de 2018. C'est également le plus haut depuis la finale de l'Euro 2016. Pourtant, les 19,3 millions de téléspectateurs de la finale se placent à la 9e position historique. Loin devant, la demi-finale Portugal-France en 2006 avait rassemblé 22,2 millions de téléspectateurs. 

En revanche, les réseaux sociaux, eux, ont explosé tous les compteurs. Près de 60 millions de tweets ont été générés, soit deux fois plus que les J.O. de Rio en 2006 et 37 fois plus que Roland Garros. 

Par ailleurs, Médiamétrie n'a pas pu comptabiliser tous les téléspectateurs puisque l'organisme de mesure ne tient pas compte les individus qui, probablement comme vous, ont suivi le match en-dehors de chez eux. Omnicom Media Group a réalisé une extrapolation et en a conclu que 6,6 millions des Français de 18 ans et plus se sont réunis dans des bars, restaurants et fans zone pour suivre la finale. 

Un engouement pour le foot en hausse chez la gent féminine

Surprise, l'étude menée par Omnicom note que les femmes ont été plus présentes qu'en 2014 avec 4 points de plus. 

Rendez-vous en 2022 pour voir si les audiences du foot atteignent la parité. 


Méthodologie 

Omnicom Media Group a interrogé un échantillon de 1058 personnes représentatives de la population nationale française de 18 ans et plus. Ce terrain a été réalisé par omnibus du 13 juillet au 16 juillet. Les résultats ont été extrapolé en utilisant les derniers chiffres du recensement de la population France Métropolitaine 2018 publiés par l’INSEE.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour