Affichage et nouveaux écrans

avec ExterionMedia

A l’origine de la publicité était l’affiche, utilisée notamment à Pompéi, à des fins politiques, pour conquérir l’opinion publique. Bien après la société de consommation s’emparait de l’affichage, flairant le pouvoir de l’image dans la rue sur les citoyens. La première étape fut créative avec Aristide Bruant et Toulouse Lautrec, par la suite le Marketing s’en est mêlé, apportant sa méthode à l’émotion. Le réseau était né et Myriam retirait le haut, sur tous les murs de France, le même jour à la même heure. Des bien-pensants considérèrent que le pouvoir de l’affiche était trop important : La Force Tranquille devenait interdite en image dans la rue. Malgré internet, le Digital et la big data, l’affichage demeure le média le plus puissant. C’est bien pour cela que les politiques l’ont interdit pour leur propre utilisation : Le laisser à leur portée, c’était prendre le risque de laisser des idées opposées prendre le pouvoir dans la rue.

TV : perspectives futures pour un secteur disrupté
Google lance un espace virtuel dédié à la mode
Un mur pour booster vos photos Tinder
Gabsee : « On veut libérer la folie des gens ! »
Air New Zealand teste la réalité mixte dans les airs
Samsung sous-titre le théâtre pour les malentendants
A Washington, un porno diffusé en pleine gare
Un rapport sanitaire confirme le projet des lunettes d’Apple
Facebook met en avant les programmes politiques
Improbable : Trump est l’égérie de Twitter au Japon
L’hyper-réalité s’invite en publicité
Alexandre Malsch : l’après-melty
Informer les parents tout en stimulant les bébés
Le Figaro mise sur le live