Un boss prêt à tout

Un boss prêt à tout
Introduction
Claes Nilsson, président de Volvo Trucks, mouille sa chemise. Pour démontrer la robustesse de ses camions, il est resté deux heures durant suspendu à plus de 20 mètres de haut. Quand Claes Nilsson vous donne sa parole, vous pouvez croire qu'elle est aussi fiable que ses crochets de remorquage...

 

Claes Nilsson est resté debout pendant près de deux heures sur la calandre du véhicule de chantier le Volvo FMX, hissé à plus de 20 mètres au-dessus de l’eau dans le port de Göteborg. Avec cette cascade, il suit les pas de Richard Branson, le patron emblématique de Virgin; un des premiers grands patrons à oser se mettre en scène dans ses propres publicités.

« Le but de ce film, intitulé The Hook, était de démontrer que le crochet de remorquage à l’avant du véhicule est suffisamment robuste pour supporter des contraintes bien plus fortes que celles auxquelles il est normalement soumis. Il s’agissait avant tout de souligner la solidité et la qualité de nos véhicules de chantier. Alors quoi de mieux que de soulever le véhicule de 15 tonnes par son propre crochet de remorquage ! », explique Claes Nilsson.

 

Le film a été tourné depuis un hélicoptère. Ce n’est pas le premier film que Volvo Trucks réalise pour mettre ses véhicules en vedette dans des tests spectaculaires. En août de l’année dernière, la vidéo The Ballerina Stunt (la cascadeuse en ballerines) était diffusée sur YouTube : elle mettait en scène Faith Dickey marchant sur une corde tendue entre deux véhicules lancés à pleine vitesse (plus de 7 millions de vue à ce jour). L’objectif de ce film était de démontrer la stabilité et la précision directionnelle améliorées du nouveau véhicule longues distances de Volvo.

 

« Je dois bien reconnaître que je n’étais pas des plus à l’aise et je me suis plus d’une fois demandé dans quelle situation je m’étais mis. Je suis loin d’être un alpiniste-né, et j’ai le vertige. Mais j’avais promis de réaliser la cascade, alors pas question de faire marche arrière », déclare Claes Nilsson.