1. Accueil
  2. Inspiration
  3. L'oeil de l'extrême
  4. Le consentement sexuel, c’est aussi simple que ça

Le consentement sexuel, c’est aussi simple que ça

Le consentement sexuel, c’est aussi simple que ça
Introduction
Des organes génitaux en images de synthèse, enseignent les tenants et les aboutissants du consentement sexuel, dans un cartoon réalisé par Charity Project Consent.

Le studio Topix Animation a produit la nouvelle campagne canadienne sur le consentement sexuel, le tout en images de synthèse.  « Only if my other lips say yes » (Uniquement si mes autres lèvres disent oui) met en scène un « vagin » et un « pénis » dansants, ainsi que leurs amis, un « sein » rieur et une « main » plutôt impatiente.

A l’heure où les stéréotypes, les mythes et les idées fausses sur le viol sont encore trop présentes chez les Français, cette campagne a pour objectif de montrer que le consentement est aussi simple que dire oui et non. Selon un sondage Ipsos pour l’association Mémoire traumatique et victimologie, quatre Français sur dix estiment que la responsabilité du violeur est moindre si la victime se montre aguichante. Deux sur dix pensent « qu’un non veut souvent dire oui ». Des statistiques qui glacent le sang.

Ainsi, Charity Project Consent a créé ce cartoon avec l’agence Juniper ParkTBWA pour « combattre et déconstruire la culture du viol en sensibilisant l’opinion d’une manière provocante, telle qu’elle est considérée dans notre société et promouvoir un avenir dans lequel les abus sexuels ne sont pas banalisés par tout le monde ».