1. Accueil
  2. Inspiration
  3. L'oeil de l'extrême
  4. Kit main libre à coller dans le cou

Kit main libre à coller dans le cou

Kit main libre à coller dans le cou
Introduction
Motorola vient de déposer un brevet pour un tatouage électronique apposé à la nuque. Il permettrait de téléphoner les mains libres.

Ce « tatouage » sous forme d’étiquette serait directement collé sur la gorge et composé d’un émetteur-récepteur et d’un microphone intégré capable de détecter et de relayer un signal vocal. Premier gros avantage : il permettrait de communiquer sans fil via Bluetooth ou NFC avec un smartphone.

Le tatouage permettrait également d’atténuer les sons environnants, en jouant sur les fréquences acoustiques: son utilisateur pourrait ainsi téléphoner dans des endroits très bruyants, tout en se faisant clairement entendre par son interlocuteur. Cerise sur le gâteau, cette invention pourrait faire office de détecteur de mensonges puisqu’il indiquerait notamment les vibrations cutanée (dites “psycho-galvaniques”) émises par la personne.

 

Ce dispositif, développé par MC10, une entreprise partenaire de Motorola, permettrait également de passer outre les mots de passe, les codes d’accès et les systèmes d’identification. Ce projet avait été présenté fin mai pendant la D11 technology; il avait alors été pensé pour le poignet. Durant cette conférence, Motorola Mobility (appartenant à Google) avait également présenté le projet d’une pilule à avaler tous les matins : une fois la micropuce ingérée par l’estomac, celle-ci s’activerait  et deviendrait émettrice d’un signal unique reconnu par le smartphone, la tablette, ou l’ordinateur de l’utilisateur. Un système de connexion très personnalisé.

Reste à savoir si les utilisateurs auront envie de se coller sur la peau des étiquettes et d’ingurgiter du Google tous les matins.

 

 

 
(Crédits photos: mc10inc.com)

Ajouter votre commentaire