1. Accueil
  2. Inspiration
  3. L'oeil de l'extrême
  4. Kenzo ironise
  5. avec MAARTIN

Kenzo ironise

Kenzo ironise
Introduction
Le dernier film de Kenzo est à prendre au troisième degré. Après Lanvin, Kenzo met de l'humour dans ses campagnes et surfe sur le mauvais goût des années 90!

On adore ces beaux petits jeunes, souriants en toutes circonstances, heureux de vivre, riches, de bonne humeur, bien habillés et inséparables, tout droit sortis d’une série américaine du type Beverly Hills. Non, ce n’est pas le remake d’une pub pour une école de commerce américaine ou une compagnie d’assurances. “Watermarked” est le lookbook hommes de Kenzo réalisé très ironiquement par Marco Roso et lancé par Opening Ceremony, le Colette américain (mais présent dans de nombreux pays),  qui a été fondé il y a tout juste 10 ans par Carol Lim & Humberto Leon, les actuels directeurs artistiques de la maison Kenzo. 

On aimait déjà beaucoup depuis deux saisons les nouvelles campagnes très graphiques de la marque signées Jean Paul Goude, mais là cette façon de se moquer de l’univers confiné des mauvais films des années 90 est vraiment irrésistible surtout quand on s’appelle Kenzo!