1. Accueil
  2. Inspiration
  3. L'anguille sous la roche
  4. Google veut détruire le virus ZIKA

Google veut détruire le virus ZIKA

Google veut détruire le virus ZIKA
Introduction
Google a annoncé jeudi 3 mars une alliance avec l’UNICEF pour contrer le virus ZIKA. Au programme : une plateforme open source et une donation d’un million de dollars portée par Google.org, une des branche solidaire du Groupe.

Avec une épidémie qui ne cesse de s’étendre et qui préoccupe de plus en plus les citoyens du monde (voir carte), Google a décidé de contribuer à la lutte contre le virus. 

 

 

Jacqueline Fuller directrice de Google.org annonçait dans un post de blog qu’une équipe composée d’ingénieurs, de designers et de scientifiques de Google va prêter main forte à l’Unicef pour créer une plateforme informatique permettant d’analyser les données provenant de multiples sources, afin de prévoir d’éventuelles épidémies. Elle a également expliqué qu’« à terme, l’objectif de cette plateforme collaborative est d’identifier le risque de transmission du [virus] Zika dans différentes régions et d’aider l’Unicef, les gouvernements et les ONG à décider comment et où concentrer leur temps et leurs efforts. Cet ensemble d’outils est pensé pour apporter une réponse au Zika, mais pourra également s’appliquer à de futures urgences ».

 

En parallèle de la plateforme en open source, la société fille d’Alphabet a réalisé un don d’un million de dollars et organisé une collecte de fonds auprès de ses salariés. Moins connu, Google.org incarne au mieux le leitmotiv fondateur du groupe : « Don’t be evil » qui peut parfois laisser songeur avec la gestion des données privées faites par le moteur de recherche ou encore ses travaux sur l’intelligence artificielle au sein de Google X quand des grands leaders comme Stephen Hawking ou Bill Gates appellent à ralentir les recherches.

Google.org subventionne chaque année à hauteur de 100 000 000 de dollars des projets visant à résoudre les plus grands problèmes mondiaux (crise des migrants, racisme, accès à l’éducation…) et met à disposition des produits d’une valeur d’un milliard de dollars.

Très visible en période de crise, Google.org est connu pour son Person Finder (espace dédié à l’identification des survivants) déployé pendant les grandes catastrophes telles que l’accident Nucléaire de Fukushima ou plus récemment avec le tremblement de terre au Népal.

Moins médiatisées, l’organisation développe également des solutions d’aides comme One Today, une application mobile qui permet de reverser chaque jour 1 dollar à une cause différente avec une expérience utilisateur simplifiée.   

 

Avec sa puissance médiatique et technologique Google entend construire « un monde meilleur plus rapidement » et « de meilleurs outils pour un plus grand impact »

 

Pour en savoir plus : google.org 

 

source photo