1. Accueil
  2. Inspiration
  3. In vivo
  4. Pour le Ramadan, Coca-Cola retire son étiquette

Pour le Ramadan, Coca-Cola retire son étiquette

Pour le Ramadan, Coca-Cola retire son étiquette
Introduction
Distribuer du bonheur dans le monde entier ne suffit pas à Coca-Cola : la marque profite du Ramadan pour donner quelques leçons de tolérance. Non, ce n’est pas bien d’étiqueter les gens, c’est réservé aux canettes…

Surprise ! Après nous avoir survendu ses canettes personnalisées, Coca-Cola décide de retirer son logo pour combattre les préjugés. Cette édition limitée distribuée au Moyen-Orient pendant la période du Ramadan a donc été dépouillée de tous ses logos publicitaires, seule l’inscription « Labels are for cans, not for people » (« Les étiquettes sont pour les canettes, pas pour les gens ») y figure.

« Au Moyen-Orient, plus de 200 nationalités coexistent et presqu’autant d’étiquettes y sont associées, ce qui divise toujours plus les gens ; avec ces canettes Coca-Cola envoie un message puissant et intemporel : un monde sans étiquettes est un monde sans différences », a précisé l’agence FP7 (Dubaï FP7) à Campaign India. « Pourtant nous sommes tous fondamentalement juste le même humain. »

En marge de ces canettes distribuées jusqu’au 17 juillet, fin du Ramadan, le géant du soda a réalisé en collaboration avec FP7 (McCann Worldwide) et Memac Ogilvy une expérience sociale qui rassemblait six hommes de cultures différentes dans l’obscurité. Au coucher du soleil, au moment de l’iftar, ils ont partagé leur repas autour d’une table. Ils ont bu, mangé, échangé, jusqu’à ce que la lumière soit allumée et qu’ils se découvrent, contrairement à ce qu’ils pensaient, très différents les uns des autres.

« Il faut seulement sept secondes pour construire un préjugé fondé sur l’apparence de quelqu’un. Ce Ramadan, Coca a invité six étrangers à l’Iftar dans l’obscurité. Regardez ce qu’ils ont découvert et comment cela a changé leur manière de voir le monde. » 

Ce film est une composante de la campagne mondiale « Let’s an extra second » qui incite les consommateurs à abandonner leurs préjugés et à prendre le temps d’apprendre à connaître l’autre.

 

Campagne 2014

Ajouter votre commentaire