Bye bye Stolen!

Bye bye Stolen!
Introduction
Sitôt arrivée sur le marché, sitôt retirée. L’application qui permettait de spéculer sur les comptes Twitter a déjà fait ses adieux. Bref, mais intense…

Vous qui espériez peut-être profiter du week-end pour vous procurer un code Stolen!, c’est râpé. Après l’engouement général de la semaine dernière, les équipes ont choisi de supprimer l’application dans la nuit de jeudi à vendredi.

Sur Twitter, on peut lire le message suivant : « L’application n’est plus disponible sur l’App Store. Nous avons écouté les préoccupations de chacun et avons conclu que la meilleure chose à faire était de la supprimer ».

De quelles préoccupations s’agit-il ?  Au fond, si le jeu permettait de s’échanger des comptes, cela restait dans le domaine du fictif et, a priori, de l’inoffensif… Le problème semble venir du fait que toute personne inscrite sur le réseau social participait, qu’elle le veuille ou non : tous les comptes étaient en effet disponibles à l’ « achat », même sans que les utilisateurs n’aient téléchargé l’application. D’autres craignaient de voir l’outil devenir un moyen de harcèlement en ligne : il était possible de commenter les différents comptes achetés. C’est la députée américaine Katherine Clark qui a pointé du doigt le risque de harcèlement lié à cette fonction, et qui a écrit une lettre à Twitter et à Apple pour leur demander de suspendre l’application.

Siqi Chen, qui était à l’origine de Stolen!, a passé plusieurs jours à désinscrire les utilisateurs non consentants avant de supprimer lui-même l’application. Il a déclaré à The Verge qu’il voulait « proposer un produit positif, où les gens pourraient faire des compliments et montrer leur admiration à d’autres ». Evidemment, cela ne s’est pas passé comme prévu, et en lieu et place des déclarations d’amour, les utilisateurs ont préféré ajouter des commentaires négatifs… Dommage !

Ajouter votre commentaire