1. Accueil
  2. Innovation
  3. Start me up
  4. Happiness Watchers réalise vos rêves

Happiness Watchers réalise vos rêves

Happiness Watchers réalise vos rêves
Introduction
Deux jeunes hommes bourrés d’ambition et d’optimisme ont décidé d'être de bonnes fées 2.0. Leur motivation : réaliser les rêves des autres, et les immortaliser.

Guillaume Reynaudo et Victor Cuquemelle pourraient bien devenir vos nouveaux meilleurs copains. Ils sont à l’origine d’Happiness Watchers, un concept incroyable qui consiste à mettre leurs ressources à votre disposition pour réaliser vos rêves. « Notre mission est simple, vous faire kiffer ! », annoncent-ils d’entrée de jeu. Le ton est donné.

Les deux amis ont lancé l’aventure en constatant le fossé qui existe entre la multitude de vidéos kiffantes du web et la réalité de ceux qui les regardent. Pour réduire cet écart, ils ont donc lancé leur plateforme. Ils invitent les internautes à y partager leurs rêves les plus fous. Aucune limite, rien n’est trop beau pour que les compères se lancent. Le rêve réalisé est ensuite immortalisé en vidéo et partagé sur les réseaux. Postée le 10 février, la première vidéo immortalise le rêve de Clément, fan du FC Barcelone, et comptabilise déjà 90 000 vues sur Facebook.

« Nous sélectionnons les projets en fonction de leur originalité, faisabilité et intérêt visuel ». Les seules limites : les rêves ne doivent pas aller à l’encontre des lois, être réalisable techniquement et physiquement parlant. « Nous avons eu l’exemple un peu fou d’un internaute qui voulait rencontrer Michael Jackson. Au stade actuel de notre développement, nous ne pouvons pas faire grand chose pour lui… Mais plus tard, pourquoi ne pas imaginer un concert en hologramme ? Plus le temps va passer, plus nous aurons de moyens », confie Guillaume Reynaudo. 

Leur business model s’appuie sur la publicité : les annonceurs peuvent s’associer aux projets suggérés par les internautes. L’objectif de la startup est de s’imposer comme une alternative crédible aux techniques publicitaires traditionnelles : l’utilisateur est replacé au centre du débat, et le contenu met en valeur les marques. « Nous avons déjà établi plusieurs contacts intéressants avec les annonceurs », explique Victor Cuquemelle. 

Aujourd’hui, le site a enregistré plus de 100 projets. N’hésitez pas à partager le vôtre !