google-daydream-android-vr

Google veut démocratiser la création en VR

Le 11 juill. 2016

La réalité virtuelle et la réalité augmentée devraient représenter un marché de 150 milliards de dollars d’ici 2020 selon le cabinet Digi Capital. Avec Daydream Labs, Google entend bien démocratiser la création au sein de ces technologies.

Rob Jagnow, Software Engineer chez Google VR (entité de Google dédiée à la réalité virtuelle) explique dans un post sur le blog officiel des développeurs de Google l’enjeu de démocratisation auquel le géant californien fait face « aujourd’hui produire des animations en 3D peut être difficile et cher. Cela requiert des logiciels complexes […] et des outils de motion capture coûteux. Chez Daydream Labs nous expérimentons pour réduire cette complexité en y ajoutant une dimension plus ludique ».

Daydream Labs : Animator
« Ce qui peut apparaître complexe à réaliser en 2D devient intuitif en 3D »

Rob Jagnow, Software Engineer chez Google VR

A travers ces expérimentations ludiques pour concevoir des environnements en VR, les chercheurs ont pu dégager plusieurs enseignements :

  • Ce qui peut apparaître complexe à réaliser en 2D devient intuitif en 3D.
  • L’expérience à la fois ludique et immersive, rendent la courbe d’apprentissage extrêmement rapide.
  • La réalité virtuelle créé un environnement de confiance dans lequel les gens se sentent à l’aise, au point de se confondre avec le monde réel.
Daydream Labs : Puppeteer

L’ingénieur précise toutefois que ces projets ne remplaceront pas les outils professionnels mais ils permettront à chacun de raconter son histoire.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour