1. Accueil
  2. Entreprises innovantes
  3. Case study
  4. Devialet : la haute technologie au service de l’Opéra de Paris

Devialet : la haute technologie au service de l’Opéra de Paris

Espace Devialet
Introduction
Devialet et l’Opéra national de Paris s’associent pour une expérience qui repense la relation aux publics, et permet d’écouter en live et en qualité optimale les représentations.

Depuis 2015, Devialet et l’Opéra national de Paris collaborent pour un projet d’ambition. « Le lien qui unit l’Opéra à son public n’est plus le même qu’il y a 50 ans : nous devons nous adapter et rester aux aguets quant à ce qu’il se fait de mieux en matière de technologie, pour proposer l’expérience la plus juste possible », explique Jean-Philippe Thiellay, directeur général adjoint de l’Opéra national de Paris.

Pour ce faire, les équipes se sont rapprochées de Devialet autour de trois axes : une zone de découverte sonore Devialet au Palais Garnier, une ligne commune de produits et un projet « Opéra hors les murs », qui proposera aux propriétaires des enceintes pensées pour l’occasion un service de streaming, via lequel ils pourront écouter en live les représentations. « C’est un canal qui n’existe pas encore », précise Jean-Philippe Thiellay. L’initiative dépasse les partenariats actuels que l’Opéra peut avoir avec certains cinémas ou radios. « Nous voulons évidemment donner aux gens l’envie de venir, mais pour ceux qui ne peuvent pas se déplacer, il s’agit d’offrir une nouvelle possibilité de vivre l’expérience que nous proposons », poursuit-il.

Devialet à l'opéra

Pour Quentin Sannié, co-fondateur et CEO de Devialet, cette collaboration est la concrétisation d’un rêve « presqu’impossible ». « Nous allons nous retrouver au cœur de l’un des plus beaux bâtiments du XIXè siècle. Nous partageons avec l’Opéra national de Paris le fait d’avoir un rayonnement international tout en ayant des racines françaises ». Combiner modernité et patrimoine est donc un désir commun à l’Opéra et Devialet. « Nous sommes à l’aise dans cette histoire que l’on construit depuis deux ans ». Jean-Philippe Thiellay ajoute que si l’Opéra national de Paris est un emblème de la culture française, il s’agit d’une institution profondément internationale de par les artistes, le public, et le rayonnement de la marque. « Nous sommes face à un monde résolument ouvert. Nous voulons prendre ce virage, avoir le maximum d’outils à disposition pour nous y inscrire ».

La raison d’être de la technologie sonore est de provoquer de l’émotion.

– Quentin Sannié, CEO de Devialet

« Nous voulons reproduire tous les détails, la réalité de l’œuvre musicale ». Si la collection ne sera disponible qu’à partir de l’automne 2017, nous avons eu la chance d’écouter un aperçu du résultat avec la diffusion d’une captation de la répétition générale de Rigoletto, actuellement à l’Opéra Bastille. Tout y est : le chant, les instruments, l’ambiance de la salle, les bruits de la scène… il ne manque que le visuel.

Pour ceux qui louperaient les diffusions en live, des sessions de rattrapage en mode « catch up » seront également proposées. Quant aux détenteurs d’enceintes Phantom qui ne seraient issues de la collaboration, un service de streaming payant pourrait voir le jour. « Ce partenariat est ouvert : il peut évoluer, surtout sur cette offre », explique Jean-Philippe Thiellay.

Pour ce qui est de l’espace Devialet, de nombreuses équipes ont collaboré main dans la main afin de respecter au mieux le lieu et ne pas altérer le bâtiment : architecture, développement, technique… toutes ont participé au bon déroulement du projet et à sa conception. « L’expérience musicale qui y sera proposée sera exceptionnelle : 16 enceintes Phantom diffuseront le son en même temps, créant un véritable orchestre », conclut Quentin Sannié. Le résultat sera visible du grand public dès septembre en journée, et accessible au public de l’Opéra en soirée. Aménagé à l’emplacement des anciennes caisses de la billetterie, dans la partie Ouest du Grand Vestibule restaurée pour l’occasion, l’espace Devialet sera le lieu de découvertes sonores, jouant sur l’acoustique du monument. Les produits co-brandés y seront vendus exclusivement.

espace Devialet vu de haut

Ajouter votre commentaire