Un extrait du film Lolita malgré moi

Le quiz qui va vous prouver que vous ne connaissez rien du RGPD

Le 22 mai 2018

Qui est concerné ? Quel est le montant maximum de l’amende si vous n’êtes pas en conformité ? Le RGPD entre en vigueur le 25 mai 2018 et personne ne va y couper. Et si vous n'êtes pas prêt, ça va faire mal...

Tout le monde parle du RGPD et vous ne comprenez toujours pas de quoi il s’agit ?  C’est le moment de vous y mettre, et sérieusement. Car le Règlement Général sur la Protection des Données entre en vigueur le 25 mai 2018, et les récents scandales quant à la collecte des données des utilisateurs (coucou Facebook !) ont de quoi alerter celles et ceux qui ne seraient pas en conformité.

Ogury, petite pépite tech made in France, a toujours fait du consentement son principal combat. En quatre ans, les équipes ont réussi à obtenir l’accord de 400 millions d’utilisateurs et d’utilisatrices. « Nous les activons pour le compte des marques et des éditeurs, qui peuvent ainsi mieux cibler et engager leurs clients », explique Elie Kanaan, fraîchement arrivé à la tête du marketing de l’entreprise. Pour cet ancien de Criteo, le problème avec le RGPD, c’est que beaucoup d’entreprises pensent que ça n’est pas obligatoire ou que ça ne les concerne pas. « Si vous pensez cela, c’est que vous n’êtes pas prêt ». Il le rappelle : les conséquences peuvent être très graves, notamment d’un point de vue financier, et le temps est compté pour se mettre en conformité. Mais plutôt que de vous faire paniquer, les équipes d’Ogury mettent à votre disposition un quiz de dix questions. « Ce n’est pas un secret : la gamification permet de sensibiliser les gens, de leur faire comprendre toutes les subtilités du règlement et ses conséquences ».

Le Grand Master Challenge d'Ogury

Pour faire le quiz, cliquez-ici : https://www.ogury-gdpr.com/ 

Une fois que vous avez fait le quiz – et que vous vous êtes rendu compte que vous n’y connaissiez rien -, respirez.

Il n’est pas trop tard.

« Le but du RGPD n’est pas de tuer les entreprises européennes ». Ouf. « Personne ne veut que la réglementation étouffe l’innovation », explique Elie Kanaan.

Un peu de répit… Jusqu’au prochain scandale ?

Il prédit que les autorités seront tolérantes… jusqu’au moment où un scandale éclatera et fera parler de lui dans les journaux. « Les récentes affaires de Facebook vont entraîner de la fermeté. Et dès les premiers scandales, ça va se durcir ».

Pour éviter de se retrouver piéger, des solutions d’accompagnement existent.

Ogury propose d’ailleurs la sienne – gratuite et disponible pour les éditeurs d’application : Consent Manager. Disponible en version BETA pour les partenaires d’Ogury, elle sera accessible à tout le monde dès 2019, en open source.

Il y a un côté altruiste de la part des équipes, qui « souhaitent permettre aux petites entreprises d’accéder à une technologie, parfois coûteuse, qui leur permettra d’être conforme », mais aussi un enjeu d’image. « Nous sommes leader sur notre secteur. Si nous voulons continuer à enrichir notre base de données et continuer à délivrer de bons résultats, nous devons toujours anticiper les standards les plus exigeants de la réglementation qui arrive ».

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour