1. Accueil
  2. Entreprises innovantes
  3. Parole d'expert
  4. E3 2016 – Ce qu’il faut retenir

E3 2016 – Ce qu’il faut retenir

E3 2016 – Ce qu’il faut retenir
Introduction
Du 14 au 16 juin se tenait l’Electronic Entertainment Expo (E3) à Los Angeles. Cette année encore Bruno Luriot et Ismaël El-Hakim, deux des associés de l’agence digitale Biborg assistaient à l’événement et partagent avec nous les faits marquants, leurs déceptions et leurs coups de coeurs.

Le plus grand salon international du jeu vidéo et des loisirs interactifs réunit environ 50 000 professionnels à travers le monde, constructeurs (Microsoft, Nintendo et Sony), éditeurs (Activision, Bethesda, Electronic Arts ou encore Ubisoft), journalistes et professionnels de l’industrie.

 

De nouvelles consoles annoncées

Cet E3 marque les prémisses d’un nouveau round de combat titanesque entre géants du jeu vidéo – qui aura lieu fin 2017, le premier coup est lancé par Microsoft avec l’annonce de la Xbox One Scorpio, une version Xbox ultra musclée avec une sortie vidéo 4K et une puissance qui devrait permettre aux développeurs de pousser d’un cran les rendus visuels et l’expérience de jeu. Dans un monde où l’innovation évolue de plus en plus vite, il est normal de voir la durée de vie des générations de consoles se raccourcir considérablement (pour rappel nous sommes à la 8e génération et la PS4 est sortie 7 ans après la PS3).

 

Réalité virtuelle, des promesses à la réalité


Nous avions quitté l’E3 2015 avec plein de promesses des constructeurs sur la réalité virtuelle. C’est aujourd’hui beaucoup plus concret avec des annonces importantes dont la date, 13 octobre 2016, et le prix, 399$, du PlayStation VR qui proposera 50 jeux environ à son lancement. De nombreux jeux ont été annoncés et jouables sur le salon dont le jeu de tir Fairpoint, Batman Arkham VR ou encore Star Trek : Bridge Crew chez Ubisoft. Compatible avec les casques de réalité virtuelle PC Oculus Rift et HTC Vive, ou avec un son propre casque, on ne le sait pas encore…Mais Microsoft entend ne pas laisser PlayStation seul sur le marché de la réalité virtuelle sur consoles et a annoncé la compatibilité VR de sa nouvelle console Project Scorpio.

 

Interactivité et immersion sur le showfloor

 

On peut noter une avancée considérable dans l’utilisation des nouvelles technologies pour faire profiter les visiteurs d’expériences inédites : pads tactiles au sol qui lancent des animations, écrans transparents pour augmenter des vitrines interactifs, motion sensors pour interagir avec des créatures et personnages virtuels. Et de manière générale la qualité des décors et mises scènes semble plus soignée que les éditions précédentes, on passe de la reconstitution d’un pâté de maison style Nouvelle Orléans des années 70 à un véritable manoir hanté puis on se retrouve dans un vaisseau spatial avec douches sonores pour ensuite se retrouver à écouter une bande de pirates musiciens à l’orée d’une forêt magique… Pour cette édition de l’E3 l’immersion semble être le maître mot !

 

Nos déceptions


En forte croissance économique (environ 15% par an en France) et plébiscité par les spectateurs (environ 1,5 million de spectateurs en France en 2016), l’eSport est le sujet le plus populaire sur Facebook dans les conversations relatives au jeu vidéo. C’est pourtant le grand absent de l’E3 et de ses conférences. On souligne tout de même l’initiative intéressante de l’opérateur téléphonique T-Mobile qui propose sur son stand aux festivaliers de jouer avec les pros de Cloud9 sur la nouvelle franchise d’Activision Overwatch.

 

Shenmue 3 est un des jeux qui avait créé l’événement à l’édition précédente de l’E3 avec sa présence sur Kickstarter et ses 2M$ récoltés en neuf heures et finalement 6M$ au total. Malgré quelques indices distillés sur les réseaux sociaux, rien de bien concret depuis et rien non plus lors de cette édition. Les fans qui ont aidé à financer ce développement attendent toujours des informations concrètes et une date de sortie.

 

Nos coups de coeurs

Les voeux des fans ont été exaucés ! Pour ses 20 ans d’anniversaire, la licence légendaire Crash Bandicoot a annoncé son retour en 2017 avec 3 jeux disponibles sur PlayStation 4 en version re-masterisée. Une annonce qui se démarque des autres et qui à notre surprise semble avoir avoir été une des plus partagées sur Facebook.

“Quand vous êtes libre, il n’y a pas d’échec. Il n’y a que le futur.” : voici comment le cofondateur et PDG d’Ubisoft Yves Guillemot a clôturé la conférence de l’éditeur français qui fête cette année ses 30 ans d’existence et qui se trouve dans un contexte compliqué d’OPA de hostile.

 

 

Bruno Luriot – Directeur général de Biborg – @BrUbRu

Ismaël El-Hakim – Directeur de création de Biborg – @ismaelhakim

 

source photo


Ajouter votre commentaire