actu_31580_vignette_alaune

Des mannequins à l’image des disparus

Le 2 mai 2016

La police de New York et l’agence BBDO se sont associées pour créer « Invisible Faces », un projet qui a pour objectif de retrouver des personnes disparues en introduisant dans les vitrines de magasins des mannequins avec leurs visages.

Patrick Alford Jr., 7 ans, a été porté disparu le 22 janvier 2010 vers  21h à Brooklyn, alors qu’il jetait les ordures en compagnie de sa mère adoptive. Elle explique qu’il a suffi d’une fraction de seconde pour qu’il se volatilise.

Le sculpteur Michael Evert a conçu un mannequin ayant le visage de Patrick pour qu’il soit ensuite exposé dans une vitrine de magasin à Manhattan.

« Nous espérions trouver un moyen de sensibiliser un maximum de personnes. Plus le nombre gens au courant augmente, plus nos chances de le retrouver sont grandes », explique Christopher Zimmerman, de la Missing Persons Squad. « C’est un moyen qui permet aussi de ne pas oublier les personnes disparues. Après tout, dans une ville telle que New-York, la plupart des gens sont tellement occupés qu’ils ne remarquent pas ce qui se passe autour. Mettre un visage sur un mannequin de vitrine permet de rendre visibles ces personnes disparues ».

Si un passant reconnait Patrick, il est encouragé à se manifester dans le magasin à l’aide d’un iPad mis à sa disposition. L’agence a également mis en ligne le site www.invisiblefaces.info et l’hashtag #bringPatrickhome, pour diffuser un maximum d’informations.

Le mannequin de Patrick sera retiré de la vitrine à la mi-mai. Mais l’opération « Invisible Faces » pourra perdurer si d’autres commerçants se montrent intéressés.

« Avec notre partenaire le magasin K-Way NYC, nous voulions développer une façon novatrice de lutter contre les situations les plus difficiles. Le marketing est vraiment efficient lorsqu’il aide à résoudre les situations les plus obscures », déclare John Osborn, CEO de BBDO New York. L’agence avait déjà travaillé en collaboration avec la New-York Police Departement. En 2015, elle avait monté une campagne de communication pour le site Crimestoppers.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour