h&m recycle

Plus de pollution textile en 2020 ?

Le 15 sept. 2017

A cause de la difficulté à séparer les différents matériaux, le recyclage n’est pas le fort de l’industrie textile. H&M pourrait changer la donne.

Dans le cadre d’un partenariat de 4 ans, la Fondation H&M et HKRITA (Hong Kong Researcu Institute of Textiles et Apparel) collaborent afin de mettre au point de nouvelles solutions pour recycler les textiles en de nouveaux tissus sans perdre en qualité.

Tri H&M

Il semble que le pari soit réussi : grâce à un procédé hypothermique chimique, les équipes ont mis au point une technique capable de séparer les différentes matières. En utilisant de la chaleur, de l’eau, et moins de 5% de produits chimiques biodégradables, il est ainsi possible de séparer automatiquement le coton du polyester.

hm chimique

Cette découverte constitue une réelle révolution pour le secteur – qui n’a pas bénéficié de la meilleure presse ces dernières années, régulièrement accusé d’être un fléau écologique. Elle pourrait permettre d’économiser beaucoup d’argent, et de ne pas affecter l’environnement.

La technologie est en court de développement et pourrait être partagée à grande échelle avec d’autres marques.

hm hydrothermal

Une démarche assez généreuse, dans la mesure où ce programme, débuté en 2016, est soutenu par un fonds de près de 6 millions d’euros. Une somme à laquelle vient s’ajouter un soutien financier du gouvernement hong-kongais, pour un total de 30 millions d’euros pour 4 ans.

Rendez-vous en 2020 !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour