bannière 2
premium 1
premium 1 mobile
UncleDrew

Quand Pepsi fait du cinéma, ça rapporte (beaucoup) de cash

Le 2 juill. 2018

C’est l’histoire de la pub qui s’inspire du cinéma et du cinéma qui s’inspire de la pub. Après le carton de la saga publicitaire « Uncle Drew », Pepsi a décidé d’en porter le héros sur grand écran. Bilan : 15,5 millions de dollars de recettes en un week-end.

L’histoire débute en 2012. À l’époque, Pepsi imagine un dispositif mettant en scène le joueur de basket star Kyrie Irving, grimé en vieillard. Suivi par une équipe de caméramans censés faire un reportage sur son neveu, il finit sur un terrain et met une raclée à tous les jeunes qui ne donnaient pas cher de ses performances. Les fans de la marque adorent : la vidéo est visionnée plus de 50 millions de fois sur YouTube. Résultat : la saga est déclinée en plusieurs épisodes au fil des ans qui cumulent un total de plus de 100 millions de vues selon Pepsi.

 

Uncle Drew | Chapter 4 | Pepsi
Ce n’est pas nouveau – les marques prennent conscience de l’importance du brand content et rivalisent d'imagination pour faire des créations qui ressemblent plus à un film / article / produit (rayer la mention inutile) qu’à une publicité. Dans le monde des adblocks, la stratégie n’est pas idiote.

Mais dans le jeu de « qui inspire qui » entre le brand content et le ciné, Pepsi va un cran plus loin et prolonge l’aventure d’Uncle Drew sur grand écran. Le 29 juin 2018, les Américains ont ainsi pu découvrir un film dédié au personnage. Dans le rôle clé, on retrouve le basketteur Kyrie Irving. À ses côtés, une autre légende du ballon orange : Shaquille O'Neal ! Les fans apprécieront.

La bande-annonce d'Uncle Drew
Et si vous doutiez du potentiel d’un film made in Pepsi (et assumé en tant que tel), les chiffres sont là pour donner raison à la marque : en un week-end, le film a raflé plus de 15 millions de dollars au box-office. En comparaison, le film Sicario : La Guerre des cartels (avec des acteurs tels que Benicio Del Toro ou Josh Brolin) sorti le même jour a engendré 19 millions de dollars sur la même période.

Bon, on se dit que ça fonctionne mieux avec certaines égéries qu'avec d'autres : version McDo avec Ronald en guest-star, le résultat aurait peut-être été un poil flippant...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour