La terrasse végétalisée de chez Nexity

Nexity : l’inno au service de l’immo

Le 17 oct. 2017

« Créer des écosystèmes pour faire du business » - ou comment Nexity dépoussière l’immobilier pour devenir une plateforme de services.

Chez Nexity, on conjugue l’innovation sur plusieurs volets. Parce qu’accompagner des startups ne suffit pas à faire bouger tout une entreprise, les équipes misent aussi sur l’acculturation en interne. Rencontre avec Frédéric Verdavaine, Directeur Général Adjoint de Nexity.

frederic verdavaine, directeur général adjoint de Nexity

En interne, des équipes et des applications dédiées

« C’est vrai que l’immobilier reste un secteur très normé, peu internationalisé et parfois avec beaucoup d’ancienneté ». Pourtant, Nexity a réussi à imposer un modèle, en interne, où les équipes sont concernées par l’innovation. « Les collaborateurs comprennent qu’innovation ne veut pas dire suppression de postes : nous voulons créer plus de temps pour les relations humaines. Nous proposons des outils de formation, des écoles digitales. Les gens participent : nous avons créé un passeport digital à obtenir après une série de jeux. L’idée n’est pas d’en faire des spécialistes de la blockchain, mais de les acculturer au sujet », le tout sur la base du volontariat.

« Nous avons mis en place des organisations dédiées, à commencer par une direction du digital, dont la vocation est de mettre en musique tout ce qui peut être nécessaire au développement d’applications pour nous aider à mieux faire notre métier ». Visilist, par exemple, aide les chercheurs de logement dans leurs démarches. Critères, classements, prises de vue, chat avec un conseiller… « Nous sommes toujours au prisme de l’usage : c’est à partir de là qu’il faut créer une solution. Nous ne sommes pas dans un marketing de push mais dans une logique de constat : quand on cherche un logement à louer, dans une grande ville, les visites s’enchaînent. Ici, elles sont toutes répertoriées et c’est plus facile de s’en rappeler ».

Nous aurons réussi le digital lorsque l’on arrêtera d’en parler.
Autre maillon important de la chaîne : la direction de l’innovation, qui fournit une veille permanente sur ce qui se fait dans le monde des startups. « Si c’est pertinent, nous avançons : nous les rencontrons, et nous voyons comment travailler ensemble ».

Nexity et les startups : au-delà du sujet de la transaction immobilière

Qu’il s’agisse de financement ou d’accompagnement, de conseil ou de développement, Nexity mise sur les startups qui sortent du domaine de l’immobilier stricto sensu. Frédéric Verdavaine nous parle ainsi de Stimergy, cette startup qui produit de l’eau chaude grâce aux serveurs informatiques. « La consommation d’énergie peut représenter jusqu’à 50% de l’ensemble des charges de copropriété. Nous avons choisi de tester la solution de Stimergy au sein de la résidence étudiante Nexity Studéa à Grenoble, et nous réfléchissons comment l’intégrer à nos programmes neufs ».

Frédéric Verdavaine cite aussi l’exemple de MesDepanneurs.fr. Le principe : mettre en relation ceux qui ont besoin d’un dépannage en urgence avec des professionnels qualifiés et disponibles, un projet auquel s’est associé Nexity. « Pourquoi ne pas proposer aux bailleurs et locataires ce service ? » Une démarche qui permet à la fois de créer un climat de confiance et une valeur ajoutée pour l’entreprise. « Notre rôle ne s’arrête pas à la transaction : nous sommes là pour nous assurer du confort de nos clients une fois qu’ils ont emménagé ».

De promoteur immobilier à plateforme de services

« Nous sommes des professionnels de l’immobilier, mais pas du développement informatique, ni des startuppeurs » reconnaît Frédéric Verdavaine. « Pour autant, nous pouvons offrir un maximum de services à nos clients au sein de notre écosystème ».

Cela nécessite une compréhension des usages des consommateurs, mais aussi une remise en question des modes de travail. Dernier exemple en date : un hackathon au cours duquel des thématiques telles que le « bien-vieillir » ont été abordées. « Nous sommes actionnaires de résidences et de services seniors. Puisque nous les accompagnons sur le parcours immobilier, il est logique que nous soyons là pour assurer leur confort une fois installés ».

En parallèle se pose la question de l'avenir : « en 2020, la démographie va exploser chez les personnes âgées tandis que la population des soignants et aidants va stagner. C’est à nous de considérer ce type de sujet »… mais pas tout seuls : « lors du hackathon, nous avons fait venir des gens de chez Allianz, de chez Saint-Gobain, des étudiants de l’Ecole 42 et de Sciences Po, et des clients » pour collaborer avec les équipes de Nexity. « L’idée n’est pas de demander au client ce qu’il recherche en termes de solutions, mais quelle est sa problématique, à quel usage nous devons répondre ».

 

Hackathon Nexity
Le succès de l’opération a permis de faire travailler les gens différemment, de décloisonner les services, d’avancer sur des modèles proches du design thinking. Parmi les projets retenus, un agrégateur qui permettra de soulager les soignants en cas d’absence, et une application qui doit aider les veuf.ve.s à appréhender leur logement sans leur conjoint. « Nous sommes fiers d’avoir créé un écosystème, sans se limiter à l’entreprise dans laquelle nous sommes ».

« Nous sommes prêts pour l’intrapreneuriat, nous sommes prêts à prendre des risques. Le concept n’est pas simple à comprendre pour ceux qui ne sont pas du métier. Se transformer, c’est aussi pouvoir prouver notre ambition avec des réalisations concrètes ». Les terrasses végétalisées sur le toit du siège de Nexity en sont un bon exemple. « L’innovation ne doit pas être un gadget : nous avons fait le pari du "bureau végétal" pour faire avancer les choses et porter un discours, mais aussi créer un état d’esprit ». Et pour créer cet état d’esprit, Frédéric Verdavaine a un conseil : « il faut embaucher des gens perchés ». Un pari osé au sein de l’immobilier, « encore terre-à-terre sur certains sujets », mais qui pourrait bien porter ses fruits. « Il faut créer des symboles, qui, additionnés les uns aux autres, permettent d’infuser l’innovation à tous les niveaux ».

La terrasse végétalisée de Nexity

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour