Enjoy ! La 3ème édition de Viva Technology promet d'être un grand cru

Le 22 mai 2018

Maurice voulait une grande messe de la technologie à Paris. Il l'a ! Et le président du conseil de surveillance de Publicis Groupe a de quoi se réjouir. La troisième édition s'annonce comme un très bon cru.

Le premier but de l'évènement a toujours été de créer des liens solides et efficients entre grands groupes et startups. Il est atteint. Désormais, les grandes boîtes ont intégré la pertinence de s'intéresser à cet écosystème, et elles sont de plus en plus nombreuses à être là. Elles pourront frayer avec 8 000 startups (soit 2 000 de plus que l'an passé). Moins que le nombre, certes édifiant, les organisateurs ont surtout bossé sur la pertinence des projets présentés. Après un roadshow de plus de 6 mois et 25 meetups organisés dans 24 pays différents, 1 800 startups, de France, d'Europe et d'ailleurs, ont été sélectionnées pour pitcher dans les 23 Labs présents sur les stands des grands partenaires. Les plus importants VC de la place - européenne et internationale - seront présents aussi. L'Afrique sera à l'honneur. Le continent a beaucoup à nous apprendre de ses logiques de développement frugal, et l'Allemagne, associée à la France, présentera de grands projets tissés avec les milieux académiques des universités européennes. Une première !

Cette année, le plateau des speakers claque fort. Sur les 300 attendus, 80% ont des profils internationaux, avec cette année de très belles têtes d’affiche qu'on n'a pas l'habitude de voir en France : Satya Nadella, le PDG de Microsoft , Ginni Rometty, celle du groupe IBM , Eric Schmidt, le CEO d’Alphabet, Dara Khosrowshahi et Stewart Butterfield, respectivement patrons d’Uber et de Slack, et puis, annoncé sur le tard, Mark Zuckerberg, PDG de Facebook. Franchement, on a hâte de les entendre ! Le grand amphi ne compte que 1 500 places, mais toutes les conférences seront visibles - en live - sur la chaine YouTube de l'événement.

Le second objectif de Viva Technology vise à être un événement populaire. BtoB certes, BtoC également donc. Cette année, 80 000 visiteurs sont attendus Porte de Versailles. Pour eux, la tech montrera ce qu'elle sait faire en terme d'expériences WAOUH : des combats de robots, la visite des pyramides en VR, des démonstrations de véhicules roulants et volants, des tournois de eSport sur Fortnite... Tout le monde devrait en avoir plein les yeux !

Alors, ne reste qu'à prendre votre accréditation. Du 24 au 26 mai, on se retrouve du côté de la petite couronne pour montrer que Paris est une fête... pour le reste, comme pour la tech.

Enjoy !

 

 

Commentaires

Les commentaires sont fermés.

L'actualité du jour