Les grands patrons ces nouveaux prophètes qui ne manquent pas de souffle…

Les grands patrons ces nouveaux prophètes qui ne manquent pas de souffle…

Sans complexe, les magnats de la tech nous partagent leur vision du monde. Jack Ma, fondateur du site de commerce en ligne Alibaba, ne déroge pas à la règle. Et à Davos, devant un parterre de jeunes entrepreneurs, il n’a pas lésiné sur les formules choc. L’e-marchand milliardaire a tout donné.

Son diagnostic est vite emballé : « L’intelligence artificielle et le big data sont des menaces pour les êtres humains.” Il en ajoute une couche : on aura des désastres sociaux, et des conflits de classe. Normal : “parce que chaque révolution provoque des déséquilibres.” Mais ce n’est pas le pire. La machine aura bientôt sur nous un dangereux ascendant : “Les big data essayent à présent de savoir ce qui se passe à l’intérieur de vous. Croyez-moi, la machine vous connaitra mieux que vous ne vous connaissez vous même…”

Vous l’aurez compris, l’homme le plus riche de Chine n’est pas plus optimiste que ses alter egos du grand ouest américain. Il le sait, il en est certain, les nouvelles techno peuvent nous emmener dans le mur… et à grande vitesse !

Comme les nouvelles technologies, c’est un peu lui qui a mis les mains dedans… on espère que l’homme à des solutions.

Pas de panique, Jack a identifié le coupable.

Rien à voir avec les géants de la tech. Non, non, non. Le coupable est en vous, et il porte un nom : la cupidité ! “On en veut toujours plus” ajoute, avec des airs de bon-papa contrarié, le milliardaire. Et de conclure : “on regarde toujours vers l’extérieur, on ne regarde jamais vers l’intérieur.”

On est pris d’un doute. On reprend ses esprits. Donc, l’e-marchand le plus puissant du monde, créateur de la fête des célibataires durant laquelle il invite ses concitoyens à grand renfort de show TV et de compteurs à paillette à dépenser compulsivement plus de 25 milliards dans des marchandises bradées le temps d’une journée, nous demande de nourrir notre vie intérieure pour nous sortir de l’emprise qu’exercent sur nous les nouvelles technologies…

On ne s’emballe pas comme des manants pour un pot de Nutella. On prend le temps de méditer un coup, pour bien comprendre les bons conseils de professeur Ma. Donc, si on en croit Jack : le modèle créé par Alibaba & co va foutre un gros bordel, c’est inéluctable et ça va pas s’arranger… et le mieux qu’on puisse faire c’est de prendre sur nous… Alors, la petite lumière s’allume, tout s’éclaire, et tout à coup on comprend : il nous prend pour des ballons !

Quand Jack Ma prend des airs de prophète, Jack Ma ne manque pas de souffle !

Et il aurait tort de se priver… Parce qu’à la fin de son speech, tout le monde se lève et applaudit.