1. Accueil
  2. Archive budget
  3. Transavia // Agence H

Transavia // Agence H

Introduction
Afin de communiquer sur ses destinations d’hiver, de renforcer la notoriété de la marque et sa signature « Que faîtes-vous encore ici ? », la compagnie transavia.com lance avec son agence H une campagne d’affichage du 22 au 30 septembre prochains auprès des Franciliens.Auprès de chaque Francilien, pour être précis.Car c’est là toute l’idée de […]

Afin de communiquer sur ses destinations d’hiver, de renforcer la notoriété de la marque et sa signature « Que faîtes-vous encore ici ? », la compagnie transavia.com lance avec son agence H une campagne d’affichage du 22 au 30 septembre prochains auprès des Franciliens.
Auprès de chaque Francilien, pour être précis.
Car c’est là toute l’idée de la campagne. La marque aborde en effet pour la première fois une campagne d’affichage avec les codes de la communication digitale, à savoir la personnalisation.
transavia.com, qui est avant tout une marque online dans l’univers du tourisme, adapte sa prise de parole aux attentes de sa cible. Rien d’étonnant au principe d’adapter sa communication en fonction du portail ou du site sur lequel elle est diffusée. Mais un passant exposé à une campagne d’affichage serait-il différent d’un internaute ?
Certainement pas. Pour cette raison, transavia.com donne à la rue le même pouvoir que celui de la toile avec plus de 58 messages différents, chacun correspondant au quartier dans lequel il sera visible.

Le ton de cette campagne sera celui initié par la marque depuis sa création : impertinence et humour corrosif. Par exemple, « Monceau, ma pelle et mon râteau » autour du Parc Monceau, « Belleville, Belleville, c’est vous qui le dîtes » pour le quartier du même nom, « Le Maroc avec un grand nem » pour le XIIIème arrondissement de Paris…

On se souvient des précédentes prises de parole surfant sur les événements politiques, comme « la France, je l’aime mais à ce prix-là, je la quitte » et « Yes, week-end » ; en début de crise économique avec « Dépêchez-vous les banquiers vont prendre les dernières places » ; plus récemment dans la presse CSP+ avec « Grace à la crise, les riches vont enfin pouvoir accéder au privilège des pauvres » ou bien encore « la lutte des premières classes est enfin terminée ».
Dans cette nouvelle campagne, transavia.com s’adresse à toutes les communautés, tous les habitants de Paris et de banlieue à travers leurs spécificités.
Une nouvelle façon de parler avec proximité et modernité.

 

Ajouter votre commentaire