1. Accueil
  2. Archive budget
  3. Société Française de Rhumatologie // Fantom // Pouvoir Public

Société Française de Rhumatologie // Fantom // Pouvoir Public

Introduction
Une vaste campagne de sensibilisation visible dès le 2 novembre.La Société Française de Rhumatologie (SFR), en partenariat avec Wyeth, signe une grande campagne de santé publique destinée à sensibiliser le grand public sur la Polyarthrite Rhumatoïde. Créée par l’agence Pouvoir Public, cette campagne « STOP-RHUMATISMES », parrainée par Claude Brasseur sera visible dès le 2 […]

Une vaste campagne de sensibilisation visible dès le 2 novembre.
La Société Française de Rhumatologie (SFR), en partenariat avec Wyeth, signe une grande campagne de santé publique destinée à sensibiliser le grand public sur la Polyarthrite Rhumatoïde. Créée par l’agence Pouvoir Public, cette campagne « STOP-RHUMATISMES », parrainée par Claude Brasseur sera visible dès le 2 novembre en TV, radio, presse et web. Ce dispositif sera soutenu par un site dédié, imaginé par l’agence de création pour web, Fantom.

 

Un dispositif média puissant
Fin 2009, la Polyarthrite Rhumatoïde occupera le paysage médiatique, avec une forte présence sur le petit écran !
En TV, la campagne débute le 2 novembre 2009 sur les chaînes de France 2, France 3, France 5, TMC et Vivolta et se poursuit jusqu’au 6 décembre 2009, soit 5 semaines.
Spot TV, voix Claude Brasseur : « La Polyarthrite Rhumatoïde peut entraîner de graves handicaps. Aujourd’hui, on peut la stopper ! » Voix femme : « Des solutions existent, parlez-en à votre médecin. »
En radio, les ondes des stations RTL, Europe 1, RMC, BFM et Radio Classique émettront un spot du 2 au 22 novembre, soit 3 semaines, en simultané avec la campagne TV.
Sur le web, l’agence Fantom a créé un site dédié dont le but est d’informer sur cette pathologie, souvent méconnue du grand public. Des applications interactives inédites seront en ligne le 2 novembre mais seront révélées le 14 octobre, lors de la conférence de presse de lancement.

Une campagne parrainée par Claude Brasseur
Sensible aux conséquences parfois désastreuses de cette maladie invalidante, Claude Brasseur s’investit dans cette campagne en prêtant sa voix : « Mon père avait raison ! Si vous vous sentez rouillé, méfiez-vous ! La Polyarthrite Rhumatoïde ce n’est pas de la comédie ! Aujourd’hui, on peut la stopper ! ».
Informer, une nécessité – Parce qu’aujourd’hui des solutions existent, et qu’une prise en charge précoce est nécessaire, cette campagne a pour but d’informer le grand public sur le fait que cette maladie n’est pas une fatalité. Sur un air musical de Chopin, les mains agiles d’une pianiste virtuose se déforment évoquant l’impact direct de la maladie : la destruction progressive des articulations.

Une initiative de la Société Française de Rhumatologie, en partenariat avec Wyeth.

Ajouter votre commentaire