Secrétariat à la solidarité

Le 17 avr. 2009

Le secrétariat à la solidarité lance cette semaine une campagne de communication nationale qui dénonce les mariages forcés et les mutilations sexuelles.
Le GAMS fait état de 70 000 jeunes filles âgées de 10 à 18 ans menacées de mariages forcés en Ile-de-France et dans six départements, le Nord, l'Oise, la Seine-Maritime, l'Eure, le Rhône et les Bouches-du-Rhône ; pour l'association Elele, plus de 80% des filles et des garçons, descendants des familles immigrées originaires de Turquie, ayant grandi en France, sont directement confrontés aux mariages arrangés à l'âge de 18 ou 19 ans.
Cette opération comprend des affiches dans les lieux publiques et la distribution de brochure d'informations. La brochure intitulée « Combattre l'excision », et les affichettes, sont les nouveaux outils de communication destinés aux jeunes filles, aux femmes, aux familles, pour répondre au besoin d'information, et pour souligner le caractère répréhensible de tels actes.
La symbolique et l'austérité du bicolore correspondent clairement au choix du registre combatif.
« Dénoncer ces abus, prévenir, aider, protéger, accompagner et mieux connaître pour mieux comprendre est un combat de tous les jours. », Valérie Letard secrétaire d'Etat à la solidarité.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour