1. Accueil
  2. Archive budget
  3. Randstad // Publicis Activ Paris

Randstad // Publicis Activ Paris

Introduction
Publicis Activ Paris lance une campagne pour Randstad, n° 2 mondial des services en ressources humaines. Sur un marché difficile pour cause de crise mondiale, Randstad se distingue et lance une campagne qui consacre son rapprochement sur le marché français avec Vediorbis.  Un objectif : gagner en notoriété pour cette marque hollandaise encore peu connue […]

Publicis Activ Paris lance une campagne pour Randstad, n° 2 mondial des services en ressources humaines.
Sur un marché difficile pour cause de crise mondiale, Randstad se distingue et lance une campagne qui consacre son rapprochement sur le marché français avec Vediorbis.  Un objectif : gagner en notoriété pour cette marque hollandaise encore peu connue des Français et qui doit remplacer l’enseigne du groupe Vedior.

Indépendamment d’un dispositif puissant en TV, radio, web et presse qui a débuté par du sponsoring d’émissions (TV/Radio) dédiée à la fusion des deux marques, l’agence Publicis Activ Paris, a conçu une campagne qui inaugure une démarche inhabituelle sur le marché du travail puisqu’elle s’adresse prioritairement aux entreprises et non aux candidats. Par ricochet et parce qu’elle replace l’homme au coeur de la réussite des entreprises, Randstad permet à chacun d’y être associé. Cette posture BtoBtoC est une approche originale sur le marché de l’emploi.

L’impact de la campagne se trouve à la fois dans la forme et le fond : d’une part des messages très courts font la promotion de la marque et de ses symboles, via le sponsoring, d’autres part des messages publicitaires (formats longs) mettent en scène un des piliers de la mission de Randstad : l’idée que l’homme est un actif fondamental de la réussite des entreprises, illustrée dans le claim « Valoriser l’homme c’est valoriser l’entreprise ».

La campagne se compose de 9 scènes représentant les grands secteurs d’activité sur lesquels Randstad évolue. Leur tournage a été réalisé en Belgique en une semaine et a nécessité de jongler, dans ce temps très court, avec les caprices de la météo et la disponibilité d’outils industriels lourds : un airbus en maintenance, des grues géantes du port d’Anvers, un vaste chantier autoroutier…

Publicis Activ, à l’origine de cette campagne à vocation internationale, a dû prendre en compte les niveaux de maturité et de notoriété variables de la marque dans les différents pays dans lesquels le groupe Randstad est implanté tout en mettant l’accent sur le cas de la fusion française.

 


Ajouter votre commentaire