1. Accueil
  2. Archive budget
  3. MILDT // Young & Rubicam

MILDT // Young & Rubicam

MILDT // Young & Rubicam
Introduction
 « La Drogue si c’est illégal, ce n’est pas par hasard ». Michèle Alliot-Marie, ministre d’État, garde des Sceaux, ministre de la Justice et des libertés, et Etienne APAIRE, président de la MILDT, ont décidé de faire partager ce constat aux Français en lançant, le 20 novembre, la première campagne d’information sur le rappel du […]

 « La Drogue si c’est illégal, ce n’est pas par hasard ». Michèle Alliot-Marie, ministre d’État, garde des Sceaux, ministre de la Justice et des libertés, et Etienne APAIRE, président de la MILDT, ont décidé de faire partager ce constat aux Français en lançant, le 20 novembre, la première campagne d’information sur le rappel du cadre légal en matière de drogues et de vente d’alcool aux mineurs.

La campagne s’articule autour d’un volet TV, presse et web sur les drogues illicites et d’un volet hors-média sur l’interdiction de l’offre et de la vente d’alcool aux mineurs.

Trois spots TV seront diffusés du 24 novembre au 13 décembre sur l’ensemble des chaînes hertziennes, de la TNT et certaines chaînes du Cab/Sat. Ces films battent en brèche l’idée reçue selon laquelle consommer de la drogue est une affaire personnelle : au-delà des dégâts sanitaires qu’elle peut causer, cette consommation n’est pas exempte de conséquences sociales pour soi et pour les autres.

Trois annonces presse seront publiées dans 7 news magazine hebdomadaires (Le Figaro Magazine, Challenges, L’Express, Marianne, Le Nouvel Observateur, Paris Match, Le Point) entre le 26 novembre et le 23 décembre, dans deux mensuels économiques (L’Entreprise et L’Expansion) et dans Télérama, Marie Claire et Psychologies entre le 27 novembre et le 31 décembre. Dans la presse hebdomadaire régionale enfin, entre le 26 novembre et le 2 décembre.

Sur des sites Internet « jeunes » (deezer.com, allocine.fr, letudiant.fr, etc), des bannières vidéo mettent en scène des jeunes qui rappellent les infractions et sanctions encourues en cas de consommation de drogues illicites, tout en soulignant que cet interdit est avant tout protecteur.

Pour compléter ce dispositif, 30 000 jeunes de moins de 18 ans, utilisateurs de téléphone portable, recevront le 27 novembre un SMS signé par leur propre téléphone portable! Il s’adresse directement à eux en les interpellant sur les inconvénients de l’alcool. Un second SMS de révélation est envoyé tout de suite après avec le message de la MILDT.

Enfin, une application existante de l’Iphone a été détournée pour la campagne. Elle consiste à boire virtuellement son Iphone verre en l’inclinant. Dans cette nouvelle version gratuite disponible sur l’AppStore, un écran permet d’indiquer si l’on est mineur ou majeur. Pour les + de 18 ans l’iPhone-verre se remplit puis se vide à mesure qu’on le boit. Un message apparait « L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération ». Pour les – de 18 ans l’Iphone verre se remplit mais ne se vide pas ; l’application est bloquée et le message est le suivant « Si l’alcool est interdit aux mineurs, ce n’est pas par hasard ». Dans les deux cas, le logo de la MILDT apparaît et propose à l’utilisateur d’envoyer à un ami ou d’en savoir + en consultant le site de la MILDT.

 

 

 

Ajouter votre commentaire