actu_180_vignette

INPES // McCann Paris

Le 3 juill. 2009

IST / MST : derrière les mots, un enjeu de santé publique

Une MST, c’est une « Maladie sexuellement transmissible » ; une IST, c’est une « Infection sexuellement transmissible ». Si la différence de terminologie semble ténue, elle cache en réalité une différence notable : les symptômes et un enjeu de santé publique, le dépistage.

 « IST » c’est inciter au dépistage en l’absence de symptôme. Le ministère de la Santé et des Sports et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes), conformément à la recommandation de l’OMS, utiliseront donc désormais l’acronyme IST. Le terme « infection » est également le terme utilisé au niveau international (« Sexually Transmitted Infections » en anglais).

Dès le 25 juin, Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Santé et des Sports et l’Inpes ont lancé une campagne de communication dans la presse, en affichage, à la radio et sur Internet afin de faire connaître l’acronyme IST.
Cette campagne repose sur une série de jeux de mots autour de ce sigle proposant un décodage erroné. Exemple :
« Une IST, ce n’est pas l’Insecte Super Teigneux. Une IST, c’est une Infection Sexuellement  transmissible. ».

Une brochure d’information sur les IST est également éditée dans ce cadre. Une quarantaine d’artistes s’est mobilisée pour proposer des visuels pour cette campagne. Pour leur rendre hommage, certaines de leurs planches les plus réussies ont été choisies.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour