actu_2795_vignette

Ganzoni // Thomas Marko & Associés

Le 12 févr. 2010

Thomas Marko & Associés se voit confier une campagne d'information et de sensibilisation sur l'insuffisance veineuse.
22 millions de Français (57 % des femmes et 26 % des hommes) souffrent d'insuffisance veineuse, soit près d'un tiers de la population totale1. Jambes lourdes, gonflements, douleurs pouvant entraîner de lourds handicaps... Les symptômes de cette maladie sont nombreux, douloureux et progressivement invalidants (oedème, ulcère variqueux, embolie pulmonaire...), entravant ainsi fortement la qualité de vie. Chaque année, l'insuffisance veineuse est directement responsable de 27 000 décès cardio-vasculaires2 en France.

Pourtant, selon l'enquête menée par SIGVARIS et IPSOS, 61 % des personnes souffrant de cette maladie l'ignorent3 et ne sont donc pas traités correctement. Des millions de patients pourraient améliorer leur qualité de vie et des milliers de décès être évités par des traitements innovants, dont l'efficacité est aujourd'hui reconnue. Il serait aussi possible d'alléger le coût de cette maladie, qui pèse aujourd'hui 5,7 milliards d'euros dans les dépenses de l'État.

SIGVARIS (marque du groupe Ganzoni, leader mondial dans la fabrication de bas de compression), expert du traitement des maladies veineuses par bas médicaux de compression, confie à l'agence PR Thomas Marko &

Associés la conception et la médiatisation d'une campagne d'information et de sensibilisation sur l'insuffisance veineuse, une pathologie grave et pourtant sous-estimée.

Leader du marché français des bas médicaux de compression, SIGVARIS propose une gamme large et inédite de produits à la fois efficaces, confortables et esthétiques, parfaitement adaptés aux exigences et morphologies des patients. SIGVARIS étend également son engagement à l'accompagnement des professionnels de santé à travers des actions de sensibilisation et d'information pour favoriser la prévention, le diagnostic et l'accompagnement des patients.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour