actu_2142_vignette

Caisse d'Epargne // Ogilvy & Mather

Le 7 janv. 2010

La Caisse d'Epargne renouvelle sa saga publicitaire. Imaginée par l'agence de publicité Ogilvy & Mather, cette campagne s'appuie sur une musique originale de Michel Jonasz. Précédée par une campagne virale sur internet, la diffusion télévisuelle vient de débuter et se terminera le 24 janvier 2010.
L'enjeu créatif consistait donc à prendre acte des questions que se posent les français, tout en leur apportant perspective et conseils pour leur épargne. Le traité de la saga a évolué. La Caisse d'Epargne a cette fois opté pour une vision plus réaliste, et plus humanisée des « acteurs » de son nouveau film. Les animaux en 3D, dont les scores d'attribution ont toujours été parmi les meilleurs (Prix Effie 2009), sont toujours présents. Ils prennent cette fois les traits de trois musiciens qui chantent leur « blues de l'épargne », avant que l'Ecureuil ne fasse son apparition et ne les entraîne dans un boeuf endiablé, où le « blues » n'est plus qu'un mauvais souvenir.
Pour la première fois, Michel Jonasz a composé et interprété une chanson pour une campagne de publicité.
La mécanique de la campagne s'articule autour d'une phase de teasing et d'une phase de révélation.
La phase de teasing a donné vie, sur internet, au groupe composé des trois musiciens du film (www.thethreebluesmen.com) : on s'intéresse à eux car leur histoire, leur parcours et leur musique font écho au vécu et aux doutes de chacun. Un rendez-vous est donné aux internautes pour le jour de la révélation : ils peuvent alors découvrir que la Caisse d'Epargne se cache derrière cette campagne et visionner le spot tv.
Le dispositif média s'organise autour d'une présence TV (chaînes nationales, TNT, câble et satellite), internet et PQR. Par ailleurs, les vitrines des agences seront aux couleurs de la campagne.

                          

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour