actu_2553_vignette

Aides // TBWA Paris

Le 1 févr. 2010

Première association de lutte contre le sida en France, AIDES oeuvre sur tous les fronts : lutte contre la discrimination, plaidoyer pour une société plus juste, plus tolérante et plus ouverte aux malades, et de façon permanente AIDES agit sur le terrain de la prévention.
Sur la promotion du préservatif, AIDES s'est notamment battue pour la loi de 1987 qui met fin à l'interdiction de la publicité pour le préservatif. Depuis les campagnes se multiplient... et en 2006, AIDES ré-invente la capote à 20 centimes d'euros, affirmant ainsi sa revendication pour une prévention accessible à tous.

 

Essentielle, la communication grand public est un outil complémentaire des actions de prévention de terrain : Graffiti, le nouveau film de l'agence TBWA Paris pour AIDES, relève le défi : déjà près de 3 millions de vues spontanées sur Youtube ! Son ton ludique et décomplexé est un plaidoyer très efficace pour le port du préservatif...

 

Un zizi, né d'un coup de crayon sur la porte d'un WC, tombe sous le charme d'une zézette... mais ses assauts sont loin d'être payés de retour... tous les graffitis féminins fuient à son approche. De cuvette en tuyau, Zizi traîne sa dégaine éplorée jusqu'à croiser le crayon d'une vraie jeune fille en train de se remaquiller dans les toilettes.

Le prenant en pitié, elle lui dessine un préservatif... qui ne manque pas d'attirer immédiatement tous les graffiti féminins alentours...

Il n'est pas question ici de discours alarmistes et morbides. Ce film est une ode au sexe joyeux... à condition qu'il soit protégé.

Façon de rappeler également aux garçons que la capote peut aussi être un atout séduction.

D'autres actions de communication dans les mois à venir contribueront à construire l'univers évocateur et humoristique du film Graffiti.

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour